Molières 2014 : 3 choses à savoir avant la cérémonie

Molières 2014 : 3 choses à savoir avant la cérémonie
Molières 2014 : 3 choses à savoir avant la cérémonie
La grand-messe du théâtre français n’avait pas eu lieu depuis 2011. La Nuit des Molières fait son grand retour ce lundi 2 juin pour une 26e édition qui se déroulera aux Folies-Bergère en présence de toute la profession. La soirée sera ensuite diffusée sur France 2 à 22h15. Voici 3 choses à savoir sur les Molières avant de saisir votre zapette.
A lire aussi
Adoption : 9 choses importantes à savoir avant de se lancer
News essentielles
Adoption : 9 choses importantes à savoir avant de se lancer

Le grand retour après le clash de 2011

Initiée en 1987, la tradition de la Nuit des Molières est brusquement interrompue en 2011 après le départ de 29 directeurs du théâtre privé mécontents du palmarès de l’année qui faisait selon eux la part belle au théâtre public. Après deux années sans cérémonie, les Molières font leur grand retour chapeautés par Jean-Marc Dumontet, le nouveau président de l'association des Molières, soucieux d’apaiser les tensions (et de ne pas laisser le théâtre se priver de cette vitrine médiatique). Clovis Cornillac, Isabelle Huppert, Valérie Lemercier.. Découvrez la liste des nominés de ces Molières 2014.

Nicolas Bedos veut qu'on « rigole » aux Molières

Le chroniqueur le plus provocateur du PAF a été choisi pour présenter cette édition 2014 des Molières et il a accepté, selon ses propres mots, « parce que l'exercice est casse-gueule et excitant ». Interrogé hier au 20h de France 2, Nicolas Bedos a toutefois concédé qu’il était « assez terrorisé » par l’exercice. Le journaliste a en tout cas décidé d’imposer son style pour rendre la cérémonie moins poussive. Personne ne sera autorisé à faire durer ses remerciements plus d’une minute (en cas de désobéissance, une « trappe » et des « chiens enragés » ont été prévus) « C’est rendre service au théâtre que d’éviter l’autocélébration », a estimé Berdos avant de promettre : « On va rigoler ». Une première ? Non. Ci-dessous la preuve qu’on a un jour ri pendant la cérémonie des Molières (Michel Fau chante « Quelqu'un m'a dit » de Carla Bruni façon cantatrice en 2011).


Françoise Fabian monte au créneau, les querelles reprennent déjà

Malgré le contexte de grande réconciliation, la sélection de cette année a déjà attiré les foudres de certains dont la comédienne Françoise Fabian qui, dans un entretien au Figaro, s’est insurgée contre la séparation, dans certaines catégories de la sélection, entre théâtre privé et théâtre public. L’actrice s’est en outre dite « scandalisée » d’être sélectionnée (pour le Molière de la comédienne dans un second rôle pour le Tartuffe mis en scène Luc Bondy) « pour deux scènes minuscules alors qu’aucun de [ses] camarades, pourtant tous si talentueux n’est retenu ». «Je refuse d'être mêlée à cette mascarade qui met tout Le Monde mal à l'aise », a lancé la comédienne. Réponse de Dumontet dans Le Monde : « Les gens du théâtre sont très théâtraux ! Il faut arrêter de perdre sa sérénité pour rien ». Ça commence bien.