Rising Star : Elodie Frégé mal à l'aise avec l'émission d'M6

Rising Star : Elodie Frégé mal à l'aise avec l'émission d'M6
Rising Star : Elodie Frégé mal à l'aise avec l'émission d'M6
Alors que « Rising Star » a officiellement débuté jeudi soir sur M6, attirant quelques 3,8 millions de téléspectateurs au passage, certaines personnalités sont toujours perplexes quant au concept de l’émission. C’est notamment le cas de la chanteuse Élodie Frégé.
A lire aussi


Hier soir, M6 donnait le coup d’envoi de son nouveau télé-crochet « Rising Star ». Un lancement plutôt réussi permettant à la chaîne de se placer en seconde place au classement des audiences de jeudi soir, avec près de 3,8 millions de téléspectateurs. Mais si le duo d’animateur formé par Guillaume Pley et Faustine Bollaert semble, pour le moment, avoir réussi à capter l’attention des téléspectateurs, certaines personnalités n’adhèrent définitivement pas au concept de ce concours de chant. Élodie Frégé est de ceux-là.  

« Je n'aurai pas été à l'aise avec le côté 2.0 de "Rising Star" »

Dans les colonnes de Télé Star, l’artiste de 32 ans a concédé que faire des téléspectateurs des jurés à part entière était un véritable atout. « Ça leur donne plus de pouvoir qu'avec les SMS et ça flatte leur ego. Et en ce moment, avec cette culture du selfie, de Facebook et de Twitter les gens n'attendent qu'une chose, c'est qu'on clique sur "J'aime". L'émission joue la modernité et c'est bien », a-t-elle d'abord estimé. En revanche, celle qui vient de rejoindre le jury de « Nouvelle Star » sur D8,  n’aurait pas voulu intégrer le télé-crochet de La Six. « Je n'aurais pas pu faire "Rising Star". C'est comme "The Voice", c'est trop gros pour moi », a-t-elle confié. Et d’ajouter : « Si on me l'avait proposé, je n'aurai pas été à l'aise avec ce côté 2.0. Ça m'angoisse un peu tous ces réseaux sociaux. Je n'aime pas trop cette campagne de narcissisme qui découle d'Internet, mais c'est comme ça que ça marche et on est obligés de s'y faire ».