Salut les Terriens : Michel Cymes sous le charme de Gyselle Soares

Salut les Terriens : Michel Cymes sous le charme de Gyselle Soares
Salut les Terriens : Michel Cymes sous le charme de Gyselle Soares
Dans cette photo : Michel Cymes
Invité samedi soir dans « Salut les Terriens », l'animateur préféré des Français Michel Cymes n'a pas hésité à faire du charme à la chroniqueuse franco-brésilienne Gyselle Soarès.
A lire aussi
Salut les Terriens le prime : Alessandra Sublet met une tarte à Thierry Ardisson (vidéo)
television
Salut les Terriens le prime : Alessandra Sublet met une...


Du grand Michel Cymes. Samedi soir, le médecin le plus populaire du PAF et présentateur sympa du « Magazine de la Santé » sur France 5 était l'invité de Thierry Ardisson dans « Salut les Terriens » aux côtés de Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force Ouvrière, de Sonia Dubois, mais aussi de la nouvelle chroniqueuse de Cyril Hanouna dans « Touche pas à mon poste », Gyselle Soarès. Et cette dernière ne l'a pas laissé indifférent…

Sur le ton de l'humour, Michel Cymes n'a d'ailleurs pas hésité à faire des avances à la jolie Franco-brésilienne. Ainsi, lorsque Gyselle Soarès raconte les difficultés qu'elle a rencontrées lorsqu'elle était nounou en Suisse, le présentateur du « Magazine de la Santé » attaque. « J'étais de huit heures du matin à huit heures du soir à bosser sans arrêt. J'ai même encore des blessures sur mes bras parce que je faisais à manger », raconte la jeune femme. Michel Cymes intervient alors sous le regard amusé de Thierry Ardisson pour « examiner » les blessures qu'a Gyselle aux bras. Ce qui fait aussi beaucoup rire la principale intéressée.

Gyselle Soarès poursuit son histoire, et raconte les rapports difficiles qu'elle entretient avec son père, parti lorsqu'elle était enfant. « Vous dites : "mon père est parti quand j'avais cinq ans". Votre père vous a manqué et c'est pour cela que vous avez toujours des amoureux plus âgés que vous », commente Thierry Ardisson. Ce qui fait immédiatement réagir Michel Cymes, qui demande à Gyselle ce qu'elle sous-entend par « plus âgés ». « C'est parce que j'adore apprendre et je pense que les hommes ont une maturité… pour moi, ils sont parfaits à 40 ans. À partir de 40 ans, là, ils sont nickels ». « Elle a raison ! », conclut Michel Cymes.