Facebook lance The social jobs partnership, son site d'offres d'emploi

Facebook lance The social jobs partnership, son site d'offres d'emploi
Facebook lance The social jobs partnership, son site d'offres d'emploi
« The social jobs partnership » est le nouveau site de Facebook consacré à l'emploi. Il vient d'être mis en ligne avec 1,7 million d'offres d'emploi accessibles par tous les utilisateurs du réseau social. Ce module de recherche est déjà utilisé par un grand nombre d'entreprises mais, comme toujours avec le géant du web, la question de la vie privée est relancée.
A lire aussi
Social TV : Facebook conclut un partenariat avec TF1 et Canal Plus
television
Social TV : Facebook conclut un partenariat avec TF1 et...


Selon Facebook, la moitié des entreprises se servent du réseau social de Mark Zuckerberg pour trouver des employés. Un phénomène qui devrait s'accentuer puisque le groupe vient de lancer un site de recherche d’emploi, « The social jobs partnership » en partenariat avec le ministère américain du Travail et plusieurs associations nationales d’employeurs. On peut trouver sur le site 1,7 million de propositions d’emploi en provenance de différents portails connus, tels que Monster. La recherche se fait par filtrage : il suffit de rentrer les mots-clés dans les cases correspondantes (ville, secteur, compétences, etc.), une méthode qui permettrait de rendre la prospection plus abordable.

En se positionnant sur le marché porteur du « recrutement social », Facebook parviendra peut-être à améliorer son image, quelque peu écornée par les bugs et scandales à répétition de ces derniers mois. En France, on dénombre 25 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook ; parmi eux, plus de la moitié ont une mauvaise opinion du réseau social. L’exposition de la vie privée est évidemment la première critique qui a été adressée au nouveau site dédié à l'emploi.

C’est sur ce point que le principal concurrent, Linkedln, engage une contre-attaque en rappelant son attachement à la vie privée : « Facebook agrège des offres d'emploi de différentes applications Facebook pour les rassembler dans un seul endroit ». Avec les récents problèmes survenus sur le réseau social, rien n’assure que les recruteurs n’auront pas accès à la vie privée du postulant ou qu’à l'inverse, une recherche d’emploi discrète ne deviendra pas publique.

Nicolas Pasquier


VOIR AUSSI

Facebook : comment cacher ses commentaires et mentions J’aime
Ce qu'il ne faut surtout pas faire sur Facebook
Ados : attention à la dépression Facebook

Dans l'actu