Se lever la nuit pour faire pipi réduit la productivité au travail

Se lever la nuit pour faire pipi réduit la productivité au travail
Se lever la nuit pour faire pipi réduit la productivité au travail
Des urologues en congrès à Milan ont établis que les aller-retours nocturnes pour aller faire pipi avaient des répercussions sur les performances au travail.
A lire aussi
Top 10 des preuves que le travail de bureau nuit à la santé
Mag
Top 10 des preuves que le travail de bureau nuit à la...


« Réveil nocturne pour aller au petit coin, petite forme assurée le lendemain ». Un nouvel adage à retenir si l’on en croit les résultats d'une étude révélés lors du Congrès de l’association Européenne d’urologie en Italie : les personnes qui se lèvent en pleine nuit pour aller aux toilettes sont 24% moins performants pendant la journée que leurs collègues qui ont dormi sur leurs deux oreilles. Une conclusion des chercheurs de l’Université de Maastricht, qui ont étudié la nycturie, ce phénomène qui pousse à se lever la nuit pour faire pipi, et qui concerne une personne sur trois. L’étude a été menée sur 261 femmes et 385 hommes.

La nycturie touche un tiers de la population

« On considère souvent, à tort, que c’est un problème moins grave que d’autres maladies chroniques et qu’il impacte moins sur la qualité de vie », analyse le professeur d’urologie Philippe Van Kerrebroek. Pourtant, « un adulte sur trois n’est pas au top de ses performances au travail à cause de ce petit souci ». Autre risque possible, la nycturie peut être un symptôme d’une autre pathologie, comme le diabète par exemple. Se lever pour aller uriner concerne souvent les femmes enceintes, les personnes âgées et les consommateurs de boissons aux propriétés diurétiques telles que le café, la bière et les tisanes…

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Sommeil : dormir trop peu perturbe les gènes
Éducation unisexe : tout le monde assis pour faire pipi ?
Pourquoi ma fille fait-elle pipi dans sa culotte ?