Quels étaient les critères pour embaucher une femme en 1960 ?

Quels étaient les critères pour embaucher une femme en 1960 ?
Quels étaient les critères pour embaucher une femme en 1960 ?
Sur quels critères une femme journaliste était-elle embauchée dans une rédaction au début des années 1960 ? Était-ce pour son profil original, ses compétences, son cursus universitaire ? Pas vraiment : le Pacific Standard a déniché et publié lundi 10 juin le compte-rendu d’embauche de Lynn Ferrin, aspirante journaliste dans un revue automobile. Datant de 1961, le compte-rendu reflète les inégalités hommes-femmes qui existaient alors dans le monde professionnel.
A lire aussi
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina Mückstein
News essentielles
Nouvelle femme de cinéma : les confidences de Katharina...

« Mariée ? Depuis combien de temps ? Divorcée ? […] Si vous aviez aujourd'hui des responsabilités ménagères ou des enfants, comment ceux-ci seraient-ils pris en charge ? » Non, il ne s’agit pas de dialogues de la série Mad Men, mais d’authentiques questions qui étaient posées aux femmes qui, au début des années 1960, postulaient à un emploi.

C’est ce que révèle le journal Pacific Standard qui a publié le compte-rendu de l’entretien d’embauche de Lynn Ferrin, alors jeune journaliste, qui postulait en 1961 à un emploi dans une revue automobile.

Le sexisme ordinaires des sixties

Les questions qui lui ont été posées par le recruteur (une femme !) sont surprenantes de misogynie, et feraient aujourd’hui bondir n’importe quelle femme qui postulerait à un emploi. Ainsi, outre les questions quelque peu indiscrètes sur sa situation matrimoniale, Lynn Ferrin a dû subir le regard inquisiteur du recruteur sur son « apparence (posture, habillement, soin, propreté, physique) », mais aussi sur sa « personnalité et [ses] manières (façon de parler, gestuelle, attitude, amabilité, habilité à coopérer, patience).

Si les mœurs, l’apparence physique et l’attitude de Lynn Ferrin ont été passées au crible durant l’entretien d’embauche, pas un mot, toutefois, sur le salaire qu’elle percevrait si elle obtenait le poste. Les prétentions salariales des femmes ne seront prises en considération qu’à compter de 1963, lorsque le président Kennedy signera l’Equal Pay Act qui interdit aux employeurs d’exercer toute forme de « discrimination en fonction du sexe dans le paiement des salaires. »

Quoi qu’il en soit, l’apparence et les manières de Lynn Ferrin ont visiblement plu au magazine de l’Automobile Club, puisqu’elle y a exercé le poste d’éditrice pendant plus de trente ans et y a été rédactrice en chef les sept dernières années de sa carrière.