Recrutement : juin est le mois où il faut postuler

Recrutement : juin est le mois où il faut postuler
Recrutement : juin est le mois où il faut postuler
Après un mois de mai rythmé par les ponts, la recherche d'emploi devrait s'avérer plus fructueuse en juin. En effet, juin serait propice aux recrutements comme l'indique le site cadremploi.fr.
A lire aussi

Le marché de l'emploi est cyclique. Dans l'année, plusieurs périodes sont plus favorables que d'autres pour postuler. Le mois de juin fait partie de ces périodes fastes pour l'emploi, et pas seulement pour les personnes à la recherche d'un job d'été. Les cadres sont aussi concernés, en vue d'une prise de poste à la rentrée. Interrogé par Cadremploi.fr, Bruno Hadda, directeur associé du cabinet de recrutement Robert Half le confirme : « De nombreuses entreprises nous sollicitent en juin pour une prise de poste dès la rentrée de septembre. Cela nous laisse deux mois pour sélectionner le bon candidat avant le décrochage du mois d’août. »

Une multitude de profils recherchés

Dans de nombreux secteurs tels que les ressources humaines, la finance, le marketing ou l'ingénierie, juin donne accès à de nombreuses opportunités pour les cadres avec de l'expérience. Cela s'explique grâce à des postes qui se libèrent à cette période pour cause de mobilité, ou de changement d'entreprise pour les personnes qui occupaient les fonctions précédemment. Les cadres expérimentés ne sont pas les seuls à intéresser. En fin de scolarité, les jeunes diplômés sont également sollicités. Malgré l'organisation de salons dédiés à l'emploi, le calendrier ne colle pas toujours avec les exigences du marché. En effet, dès janvier, les grandes entreprises vont aller chercher les meilleurs éléments en école. Une pratique courante incitée par la plupart des cabinets de recrutement pour trouver la perle.

Une saisonnalité de l'emploi

Le mois de juin n'est pas le seul temps fort de l'année, indique Bruno Hadda : « Le mois de juin n’est pas le seul mois faste. On remarque également que les mois de novembre et décembre sont importants en termes de commandes, car ils correspondent à des prises de fonction en janvier. » Mais dans un contexte de crise, le planning annuel des recrutements est un peu chamboulé, « Les entreprises misent de moins en moins sur des schémas de budget de recrutement annuel. Elles s’adaptent à la conjoncture. »

Camille Coutant


VOIR AUSSI

Embauche : les pires pratiques de recrutement des DRH
Candidature spontanée : comment écrire une lettre de motivation efficace ?
Entretien d'embauche : bien répondre à "Quels sont vos qualités et vos défauts"