Coffice : le bar à travail made in US

Coffice : le bar à travail made in US
Coffice : le bar à travail made in US
Néologisme né de la contraction de « coffee » et « office », le coffice, un concept de café-bureau né en Corée du Sud, fait un carton aux États-Unis. Débarqué en France depuis quelques mois, il devrait faire le bonheur des travailleurs nomades accros au p'tit noir. Explications.
A lire aussi


Un accès wifi, du bon café, des sandwichs et des pâtisseries. Dans les « coffices » new yorkais les travailleurs nomades sont chouchoutés : des prix abordables, voire des boissons gratuites pour plancher sur un dossier en toute tranquillité. « C’est un concept qui s’est développé avec l’augmentation des freelances et l’arrivée de nouveaux lieux de dégustation de café. On en trouve beaucoup à Brooklyn ou à San Francisco, résume Anne-Claire Paré, dirigeante-fondatrice de Bento, un cabinet de tendances spécialisé dans la restauration. Mais en France, les coffices ne font qu’émerger. »

Le coffice, un quatrième lieu ?

Le principe ? Un lieu paisible et cosy pour se concentrer entre deux rendez-vous. Selon le New York Times, l’idée viendrait de Corée du Sud : « il s’agit de proposer aux personnes un lieu de travail et de socialisation avec services de snacking. Ce n’est ni la maison, ni le bureau. Mais ce n’est pas non plus un espace de coworking. Le coffice est destiné à une utilisation plus ponctuelle. » On y trouve ainsi des assises faites pour travailler plutôt que pour se reposer et même des salles de réunion à louer. Bref, tout est fait pour y être productif. La preuve, avec nos cinq adresses parisiennes préférées.

Le café Craft

24, rue des Vinaigriers,
75010 Paris
cafe-craft.com

L’anti café

79, rue Quincampoix,
75003 Paris
anticafe.fr

La Cantine

151, rue Montmartre, Passage des Panoramas,
75002 Paris
lacantine.org

Kooka Boora

62, rue des Martyrs,
75009 Paris

Le Téléscope

5, rue Villedo
75001 Paris
Telescopecafe.com

VOIR AUSSI

Télétravail, homeshoring, coworking : comment travailler autrement?
Cup of teach : vous prendrez bien un cours entre particuliers ?
Slasheurs : un nouveau mode d'emploi
Télétravailleurs en Auvergne : un bureau dans le Cantal, ça vous tente ?
Coworking : 9 conseils pour être le meilleur des coworkers