Trophée des Audacieuses : un prix qui valorise l'entrepreneuriat au féminin

Trophée des Audacieuses : un prix qui valorise l'entrepreneuriat au féminin
Trophée des Audacieuses : un prix qui valorise l'entrepreneuriat au féminin
Pour récompenser toutes celles qui ont eu l'audace de créer leur entreprise, le magazine gratuit féminin d'Orléans « Édith » lance le premier Trophée des Audacieuses qui récompensera en novembre prochain quatre entrepreneuses de la région Centre.
A lire aussi
World Music Awards : Tal nominée pour le prix de « meilleure artiste féminine »
musique
World Music Awards : Tal nominée pour le prix de «...


Parce que passer de l’idée de la création d’entreprise à la concrétisation requiert audace et persévérance, le magazine gratuit féminin d’Orléans Édith lance le premier Trophée des Audacieuses qui récompensera en novembre prochain quatre entrepreneuses de la région Centre.

Un jury composé de 40% d’hommes et de 60% de femmes

Un trophée 100% féminin qui sera décerné par un jury composé de 40% d’hommes et de 60% de femmes, soit la proportion inverse à celle fixée aux conseils d’administration des grandes entreprises quant à leur féminisation. Ces chefs d’entreprise et ces acteurs du monde économique se réunissent ainsi ce lundi afin de juger les 11 postulantes sélectionnées.

Les gagnantes dont les noms seront révélés le 7 novembre prochain remporteront une dotation financière (un 1er prix de 3 000 euros ; un 2e prix de 2 000 euros ; un 3e prix de 1 000 euros et un 4e prix de 500 euros décerné par les internautes) ainsi que des prestations professionnelles dans l’univers de la communication (campagne de communication grâce à Com’sur un nuage, vidéo institutionnelle par C tout vu, espaces publicitaires via Scoop Communication…)

Les 11 nominées

Angéline Bailly : « Téo Jasmin », objets décoratifs pour la maison et conception et commercialisation de dessins textiles (Loiret).

Anne-Lise Boutard : « Mademoiselle Frou Frou », vide-dressing exclusivement dédié aux femmes (Loiret).

Agnès Ducrocs : « Téane », première marque de cosmétique bio dédiée à la maternité (Loiret).

Fabienne Ermel : « Le fournil de Cérès », reprise d’une boulangerie/pâtisserie 100% bio (Indre-et-Loire).

Charlotte Grodet : « Les gens heureux », création de vêtements et d’accessoires femmes et enfants (Loiret).

Valérie Klein : « L’étape Gergolienne », création d’une chambre d’hôtes flottante sur la Loire (Loiret).

Valérie Leenhardt : « Caseine », entreprise artisanale de travaux de peinture naturelle et showroom décoration (Loiret).

Laurence Pasquier : « L pour elles », conception et commercialisation de vêtements sportifs personnalisés féminins, pour les sports collectifs (Indre-et-Loire).

Céline Roussillat : « Eurl Céline Roussillat », conseil, création et conception en design d’espaces et produits (Loiret).

Christine Santerre : « CSWeb conseil », création d’un pôle de compétences en rédaction Web, optimisation SEO (Loiret).

Ludivine Soldermann : « Div’in Conseil », conception et réalisation de projets de décoration et scénographie et de visuel merchandising (Loiret).

VOIR AUSSI

Création d’entreprise : briser le tabou de l’échec grâce aux afterfails
Création d'entreprise : les 8 grandes étapes pour lancer son activité
Combien coûte la création d'entreprise ?
Création d'entreprise : les statuts juridiques pour monter sa boîte
Création d'entreprise : quelles sont les aides pour m'aider à créer ma boîte ?