Knozen : l'implacable appli pour noter ses collègues de bureau

Knozen : l'implacable appli pour noter ses collègues de bureau
Knozen : l'implacable appli pour noter ses collègues de bureau
Lancée en juin dernier aux États-Unis, l'appli Knozen risque bien de faire des ravages à la machine à café. Son concept ? Proposer aux salariés de noter anonymement leurs collègues de bureau.
A lire aussi
Une appli pour faire les comptes sur la répartition des tâches ménagères
News essentielles
Une appli pour faire les comptes sur la répartition des...


Vous êtes du genre friand d'indiscrétions sur vos collègues de bureau, ou bien mourez d'envie de savoir ce que racontent vos collaborateurs une fois que vous avez le dos tourné ? Knozen pourra alors peut-être vous intéresser.

Lancée le 29 juin dernier sur l'App Store américain, cette appli sociale pourrait bien dynamiter les relations cordiales et policées établies entre les salariées. Comme Lulu, l'appli controversée qui permettait de noter ses anciennes conquêtes, Knozen repose sur un concept aussi mesquin que ravageur : évaluer les qualités et surtout les défauts de ses voisins d'open space.

Knozen

Une fois l'appli téléchargée (gratuitement) par au moins sept salariés, Knozen vous propose ensuite de vous prononcer, toujours de manière anonyme, sur la personnalité de vos collègues. « Qui de Jean-Michel ou de Véronique est susceptible de partir plus tôt du boulot pour se rendre à un rendez-vous amoureux ? » « Qui de Maxence ou Nicolas est le plus fiable ? », ou encore « Peut-on faire davantage confiance à Margaux ou à Alice ? »

Knozen

Autant de questions épineuses qui permettent aux salariés de percevoir l'image qu'ils renvoient à leurs collègues, mais qui risquent aussi surtout de plomber l'ambiance à la machine à café.

Une appli « positive et optimiste » selon son créateur

Knozen, une appli délatrice et toxique ? Pas du tout, affirme Marc Cenedella, le créateur de l'application iPhone. Également fondateur du site de recrutement personnalisé The Laders, il soutient mordicus que Knozen est une appli « positive et optimiste » qui permet de « donner de la personnalité à Internet ». D'ailleurs, a-t-il expliqué à Business Insider, aucune question sur le physique ou l'apparence n'est jamais posée. Certes, mais cela ne devrait pas empêcher Knozen de faire des ravages parmi les salariés sensibles ou mal intégrés, rappelle L'Express.

Une mine d'or d'informations pour les recruteurs

Mais au-delà des employés amateurs de ragots, c'est surtout aux recruteurs que s'adresse Knozen. Vraie mine d'informations sur les compétences et les lacunes des salariés, l'appli sociale a comme ambition de créer une vaste base de données de crowdsourcing pour faciliter les phases de recrutement. Interrogé par Business Insider, Marc Cenedella explique : « Le but de The Laders [un site de recrutement personnalisé, ndlr] était que les salariés puissent montrer aux employeurs leurs qualités. [Avec Knozen], je me suis davantage intéressé à la façon dont les gens sont perçus lorsqu'ils sont déjà en poste. Il s'agit d'un portrait de personnalité en crowdsourcing. »