Jenna Lyons : les clés du succès de la nouvelle reine de la mode US

Jenna Lyons : qui est la boss de J.Crew qui habille l'Amérique ?
Jenna Lyons : qui est la boss de J.Crew qui habille l'Amérique ?
Dans cette photo : Michelle Obama
Peu connue en France, Jenna Lyons est pourtant une personnalité incontournable au pays de l'oncle Sam. Surnommée " la femme qui habille l'Amérique ", la présidente et directrice de la création de la marque J.Crew a tout de la parfaite businesswoman. Entre coolitude assumée et style unique, portrait d'un gourou de la mode carrément fascinant.
A lire aussi
"La Goulue, Reine du Moulin Rouge" ou l'histoire d'une icône du French cancan
News essentielles
"La Goulue, Reine du Moulin Rouge" ou l'histoire d'une...


C’était l’événement que les modeuses parisiennes attendaient avec une certaine nervosité et surtout beaucoup d’impatience. Ce vendredi 6 mars 2015, la marque J.Crew ouvrira les portes de sa toute première boutique française. Comme une évidence, c’est en plein cœur du Marais, que ce géant de la sape américaine a choisi d’implanter ses 200m2 de pièces chic réservées aux femmes, avant l’arrivée d’un magasin dédié à ces messieurs en septembre prochain. J.Crew, vous en avez peut être entendu parler par le biais de vos stars favorites. De Michelle Obama à Gwyneth Paltrow en passant par Katie Holmes, elles sont nombreuses à piocher leurs vêtements dans les collections de la marque. Il faut dire que le vestiaire J.Crew en impose. Entre chemises d’homme, jeans ultra bien coupés et pièces plus audacieuses, comme des pantalons en sequins et des robes aux imprimés décalés, chaque bout de tissu sait comment se rendre désirable. Ce succès, la marque le doit à son PDG, Mickey Drexler, mais aussi à Jenna Lyons, sa présidente et directrice de création. Quand lui opère dans l’ombre, elle, prend toute la lumière. Mais alors, qui est cette Californienne longiligne qui fascine l’Amérique et les fashionistas du monde entier ?

1m82 de coolitude, 18 ans de travail acharné

Pour comprendre comment Jenna Lyons est devenue quelqu’un dont chaque look se retrouve sur Pinterest, il faut remonter assez loin. Adolescente déjà, sa taille de géante et son corps fluet l’empêchent de trouver des vêtements qui lui vont en magasin. Pas démontée, elle pioche dans le dressing de son père. Quand sa mère l’inscrit dans un cours de couture, elle comprend alors qu’elle va pouvoir se créer ses propres tenues. Elle n’a que 12 ans, mais fourmille déjà d’idées. Il faudra pourtant qu’elle attende encore quelques années pour que cette passion devienne un parcours professionnel. Après le lycée, Jenna quitte la Californie pour New York et commence un cursus à la prestigieuse Parsons School, une école de design. Un stage chez Donna Karan plus tard, elle finit sa course chez J.Crew, une marque abordable et qui l’intrigue depuis longtemps. Elle vient de fêter ses 21 ans et en mettra 25 à installer J.Crew dans le cœur des grands de la mode (Anna Wintour en tête) comme dans ceux des consommatrices à l’affût de nouveauté.

Travailleuse acharnée, Jenna Lyons a doucement gravi les échelons. Au site Fast Company elle confie : « J’ai commencé comme l’assistante de l’assistante de quelqu’un. Cela m’a pris des années pour arriver où je suis et j’ai cultivé tout ça en douceur ». Pas de trajectoire fulgurante donc, mais une jeune femme arrivée au bon moment et qui a su se rendre indispensable, comme elle l'avoue également à Marie Claire : « Il y a cette idée que l'on doit tout faire tout de suite. Mais tu dois laisser les choses suivre leur cours. Personnellement, je n'étais pas la superstar. J'ai dû travailler dur pendant de longues heures ». Ces heures passées à donner le meilleur d'elle-même ont fini par payer puisqu'en 2008, Mickey Drexler a nommé Jenna à la présidence de J.Crew ainsi qu'à la direction de la création. Il aura donc fallu 18 ans à cette liane de 1m82 pour s’imposer et redorer peu à peu le blason de la marque. Pour preuve, en une décennie le chiffre d’affaire a triplé, atteignant 2,2 milliards de dollars. Autre signe qui ne trompe pas : depuis six ans, J.Crew est présent sur les catwalks de la Fashion Week new-yorkaise.

Jenna Lyons


Plus qu’une créatrice, un visage

Si J.Crew cartonne autant outre-Atlantique, ce n’est pas seulement grâce à ses vêtements à la mode ou à leur qualité indéniable. Jenna Lyons le sait bien, elle est devenue le visage de la marque, un gourou de la fashion sphère que l’on s’arrache. De ses lunettes de nerd à son style androgyne parsemé de sequins, elle est reconnaissable entre mille. Pourtant, elle assure au Harper’s Bazaar, qu’elle n’a pas vraiment un uniforme. « Pour moi, un uniforme est l’équivalent d’une mort lente », lance-telle. Quoi qu’il en soit, cette maman de 46 ans ne peut plus faire un pas hors de son appartement de Tribeca sans qu’on la mitraille. Elle est tellement hype, qu’en 2013, elle apparaît dans le clip de Jay Z, Picasso Baby. Un an plus tard, c’est dans la série Girls qu’on la retrouve en rédactrice en chef imbuvable. Une expérience agréable, même si elle reconnaît ne pas s’être reconnue dans cette femme froide. A Forbes, elle explique :

« Lena m’a dit qu’elle avait écrit le personnage en pensant à quelqu’un dans ma position. En lisant le scénario, je me suis dit ‘elle ressemble un peu à…’ (Anna Wintour ?) Puis, ils voulaient que je sois de plus en plus méchante. Mais dans la réalité, jamais de la vie je ne pourrais virer quelqu’un devant d’autres personnes. Je ne suis pas du tout comme ça, je suis quelqu’un de très discret ».

Une femme discrète, absente des réseaux sociaux, qui met un point d’honneur à rentrer chez elle tôt pour profiter de son petit garçon, mais que l’on a pu voir en compagnie de Kate Middleton et du prince William ou encore apparaître dans le célèbre Top 100 des personnalités à suive du Time Magazine. Définitivement sortie de l'ombre, Jenna Lyons n'en finit plus d'inspirer les femmes qui rêvent d'un parcours à l'image du sien. Il y a peu, elle participait même à une masterclass et donnait à son public les clés pour obtenir une promotion : « Tout ce que je peux vous dire, c'est de ne pas trop y penser. Vous devez vous focaliser sur ce que vous aimez faire. Vous ne connaîtrez jamais le succès si c'est la seule chose à laquelle vous pensez. Vous y arriverez en trouvant quelque chose que vous aimez et en vous y engageant à 100%. Cela vous rendra heureuse, et du coup vous travaillerez encore plus dur. Croyez-moi, c'est comme ça que l'on se fait remarquer ».

Indéniablement charismatique, celle qui habille l’Amérique devrait bien vite transformer à leur tour les dressings des petites frenchies.

Jenna Lyons et Kate Middleton

Plus d'actu sur : L'entrepreneuse inspirante du mois

Delphine Remy-Boutang : "Le digital est un formidable levier d'émancipation pour les femmes"
Lou Papé : ces chefs seniors vont vous régaler à domicile
Sophia Amoruso : qui est la big boss inspirante de Nasty Gal ?