C'est le moment de faire un bilan de compétences !

C'est le moment de faire un bilan de compétences !
C'est le moment de faire un bilan de compétences !

Envie de changer de voie, de valider un projet de création d'entreprise? Les raisons pour faire un bilan de compétences ne manquent pas. Qu'est-ce que c'est ? Est-ce fait pour moi ? A qui s'adresser ? Quelques conseils avant de se lancer.

A lire aussi

Vous sentez qu'il est temps de faire le point, de vous apprécier à votre juste valeur et de donner un nouveau souffle à votre carrière. Bref vous souhaitez faire un bilan de compétences : tous nos conseils pour se lancer.

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences permet de faire un point sur sa vie professionnelle, d'analyser ses aptitudes et ses motivations aussi bien personnelles que professionnelles. Il peut aider à définir un projet professionnel cohérent, ou bien à valider un projet de formation et peut être à l’initiative du salarié ou proposé par l’employeur.


Comment se déroule un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences s’effectue au travers d’entretiens avec un spécialiste qui permettent, au terme d’interviews approfondies sur le déroulement de carrière, d’évaluer le candidat. S’ajoutent également comme outils, des tests et des questionnaires afin d’élaborer un profil et les premières motivations et priorités du candidat. Un travail de synthèse de ces  travaux permet par la suite de rechercher des solutions d’orientation. Cette dernière étape est essentielle pour l’élaboration du projet professionnel car elle décide des plans d’actions et d’un planning de mise en œuvre. Le bilan de compétences peut s’effectuer en 24 heures, mais il peut aussi se dérouler sur une période de trois semaines à quatre mois.


Bilan de compétences : à qui s’adresse-t-il ?

Il existe certains critères à respecter pour pouvoir faire un bilan de compétences. Si vous êtes en CDI, vous devez justifier d'au moins 5 ans d’expérience professionnelle dont un an au sein de votre entreprise actuelle.
Si vous êtes en CDD, vous devez totaliser au moins 2 années d'activité au cours des 5 dernières années, dont 4 mois au cours des 12 derniers mois. Dans ce cas, vous avez un an à compter de la fin de votre CDD pour débuter votre bilan de compétences.
Enfin si vous êtes intérimaire, vous devez justifier d'une expérience d'au moins trois ans dont une année d'ancienneté (2028 heures) dans l'agence de travail temporaire.
Il existe également un bilan de compétences pour les demandeurs d'emploi. C’est un bilan de compétences approfondi appelé BCA. Son contenu a été enrichi pour correspondre aux difficultés des cas de reclassement sur le marché du travail.
Ainsi, le bilan de compétences s’adresse à tous, mais certaines tranches d’âge sont plus concernées.
En 2008, une étude du BIOP (centre d’orientation de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris) a montré que seuls 29 % des 26-44 ans avaient déjà réalisé un bilan de compétence, tandis qu’ils étaient 71 % pour les 45 ans et plus.


Quels organismes pour faire son bilan de compétences ?

Il existe pour réaliser un bilan de compétence de nombreux cabinets de recrutement et de conseil en évolution professionnelle, des associations spécialisées, des centres faisant partis de branches professionnelles, etc. Pour faire le bon choix, il faut d’abord s'assurer que le centre qui va effectuer le bilan est agréé par l'Opacif (Organisme paritaire collecteur agréé gestionnaire du congé individuel de formation) dont vous dépendez. L’Opacif finance tous les congés rattachés à l’individu dont le congé de bilan de compétences ou encore la VAE. La deuxième étape est de bien choisir son consultant. Prenez rendez-vous avec plusieurs d’entre eux et choisissez celui qui vous inspire le plus après avoir pris connaissance de ses méthodes et de la connaissance qu’il a du secteur vous concernant.


Bilan de compétences : à quel prix ?

Le bilan de compétence coûte entre 1200 et 3000 euros environ. Ce coût peut être pris en charge par l'entreprise, notamment dans le cadre du droit individuel à la formation. Pour les chômeurs, il est gratuit. Toujours selon une enquête du BIOP : en 2008 les bilans pris en charge par l’entreprise étaient de 57 %, et ceux financés directement par les personnes ne représentaient que 1 %.


Bibliographie :

Faire soi-même son bilan de compétences, de Gérard Roudaut
Préparer et valoriser son bilan de compétences, de Michel Gibert           
Se former au bilan de compétences - Comprendre et pratiquer cette démarche, de Claude Lemoine

Dans l'actu