Entreprise : Comment créer un bon logo ?

Entreprise : Comment créer un bon logo ?
Entreprise : Comment créer un bon logo ?

Quand on crée son entreprise, on sait rapidement quel nom on veut lui donner. Mais ensuite, il faut aussi penser au logo et là, la tâche s’avère plus délicate : quelle image reflète le mieux mon travail auprès de mes clients et comment réussir à transmettre le bon message ? Explications.

A lire aussi
Créer son entreprise : comment faire un plan de financement ?
argent
Créer son entreprise : comment faire un plan de...

Les bonnes questions à se poser

Le logo doit être en cohérence avec l’esprit de l’entreprise. C’est la pierre angulaire de son identité visuelle. Sa charte graphique se décline sur tous les supports (site, cartes de visite, papiers à en-tête, devis, factures…) alors mieux vaut ne pas se tromper. Commencez par vous poser les bonnes questions : Quelle sont les valeurs de mon entreprise ? Quelle image je veux lui donner ? A qui s’adresse mon produit ? Comment je souhaite porter ce projet ? En toute logique, vous y avez déjà répondu lorsque vous avez élaboré votre plan d’action commercial. Néanmoins, cela vaut le coup de s’y attarder un peu plus. L’identité visuelle repose à la fois sur des éléments rationnels mais aussi sur des choses plus subjectives. Elle est aussi le reflet de votre sensibilité.

Où créer son logo ?

Pour créer votre logo, vous avez le choix entre plusieurs solutions. Vous choisissez de le réaliser vous-même et utilisez un logiciel de type Photoshop. Attention au format et à la qualité de votre image. Autre possibilité : s’adresser à une agence de graphistes sur Internet qui font des propositions en à peine une semaine. Une solution rapide et efficace mais pas forcément originale, en moyenne comptez entre 100 et 500 euros. Si vous avez le budget, contactez directement une agence spécialisée en identité graphique. Au terme de plusieurs rencontres et d’un brief créatif approfondi, vous repartez avec un logo sur-mesure conforme à vos attentes. C’est la solution la plus qualitative mais aussi la plus chère : en moyenne 2000 euros.

Choix des couleurs

Les couleurs comme les formes sont porteuses de valeurs. Le bleu rassure, met en confiance, il est souvent utilisé par les entreprises institutionnelles. Les couleurs chaudes comme le rouge, l’orange, sont signes de vivacité, de jeunesse et de modernité. Le vert peut être associé au domaine médical (hôpitaux, pharmacies), à la nature et au bio ou aux légumes. Le violet et le parme sont des couleurs douces et délicates, difficile à marier et plus féminines. Reste que dans ce domaine, il n’y a pas vraiment de règles et la mode serait plutôt de casser les codes. Du moment que l’ensemble reste cohérent, mettez de la couleur dans votre logo mais pas plus de trois ou quatre.

Choix de la typographie et de l’image

-    Typographie
On trouve des logos strictement typographiques (TGV), sans association avec une forme ; des logos composés d’un sigle et d’une signature (Givenchy, Chanel). Les abréviations se font de moins en moins (DDB, CIC), on préfère écrire le nom de la marque en entier pourvu qu’il soit original. Au niveau de la police, on peut opter pour une typographie de type bâton (Helvetica), très lisible, qui évoque le sérieux et la modernité ou plus ronde (dite à empattement) comme la Times New Roman. L’empattement a un côté assez traditionnel.
-    Image
Pour accompagner le texte vous pouvez utiliser une image. Les possibilités créatives sont très larges alors soyez vigilant. Aujourd’hui les marques utilisent davantage des formes abstraites, il faut savoir que les formats trop design, jugés impersonnels, sont en perte de vitesse. Les cercles et images arrondies évoquent le mouvement et la convivialité. A contrario, les formes carrées et rectangulaires sont signes de stabilité et inspirent la confiance. On s’éloigne des logos signifiants, où l’image renseigne sur le produit (la balance pour le cabinet d’avocat, la lunette pour l’opticien, l’arobas pour l’entreprise dans le web). Les animaux ont longtemps été à la mode, ils sont aujourd’hui beaucoup moins utilisés. De même les logos chargés de personnages sont à éviter.

A savoir

-    Un logo visible
Le logo doit être identifiable à petite taille comme à grande distance. D’où l’importance de ne pas le surcharger. Le client doit pouvoir facilement lire le nom de votre marque sur votre site comme sur votre carte de visite. Donc veillez à la longueur et la clarté du texte. La Base line n’est pas obligatoire, elle est indépendante et peut être ajoutée dans un second temps.
-    Un logo lisible
Pensez aussi au fond sur lequel vous allez poser votre logo. Par exemple, le rouge ne ressortira pas bien sur un fond bleu marine. Créez deux versions de votre logo. L’une adaptée à un fond blanc et l’autre à un de couleur.
-    Un logo discriminant
Votre logo est unique et différent des autres. Veillez à ne pas reproduire avec trop de similarité une image que vous auriez appréciée chez une autre entreprise.
-    Un logo intemporel
Attention à ne pas tomber dans l’effet de mode. Le logo est conçu pour durer. Trouvez le bon équilibre en créant quelque chose qui s’inscrit dans le temps et dont on ne se lasse pas. Demandez-vous aussi dans quelle mesure votre logo est modernisable. Des marques très anciennes ont modifié leur logo sans que personne ne s’en aperçoive.

Merci à Dominique Chalureau, directeur de l'agence spécialisée en images de marque, PICTOGRAMME ainsi qu’à Jean-Pierre Spiret, publicitaire.

VOIR AUSSI

Comment protéger une idée
Entreprise : déposer un nom
Création d’entreprise : de l’idée au projet
Créer son entreprise