Opticienne

Opticienne
Opticienne

"Je m’appelle Carine, j’ai 35 ans, et je suis opticienne. Je travaille depuis 10 ans. A partir d’une ordonnance de médecin, j’aide au choix de verres et montures adaptés aux corrections optiques, tout en respectant le choix esthétique du client."

Découvrez  le métier d'opticien grâce au témoignage de Carine !

A lire aussi


Une relation de confiance avec le client

En tant que patronne, ce métier a beaucoup d’avantages. Mon emploi du temps est flexible car j’ai une salariée avec moi. Comme j’exerce un métier paramédical, j’ai une relation de confiance avec le client.
Les inconvénients sont les plages horaires énormes (de 10h à 19h30) pour parfois n’avoir que deux clients dans la journée, même s’ils suffisent à faire tourner le magasin.

Pour faire ce métier, j’ai fait un bac S et un BTS. On peut ensuite suivre des formations complémentaires, ce qui n’a pas été mon cas. Je n’ai jamais été au chômage.


J’ai deux adorables filles. J’ai arrêté de travailler 6 mois quand Elisa est née, et 4 mois pour Clara. Cela me ferait plaisir qu’elles fassent mon métier, car elles reprendraient ma boutique, et je me dirais que je ne l’ai pas achetée pour rien ! A leur âge, je voulais être médecin ou vétérinaire.

"C’est super d’être son propre patron" !

Le matin, je suis chronométrée. Je dois déposer mes enfants à l’école à 8h20, sauf quand mon mari s’en occupe. Dans ce cas, j’ai un peu plus de temps. Je vais au boulot à pied, parfois en Vélib', vers 10h ou 11h.
Je porte en général une tenue "casual" : un pantalon et une tunique sympa.

Le midi, je mange un sandwich sur le pouce car je ne ferme jamais le magasin. Et c’est à l’heure du déj’ que les gens viennent acheter leurs lunettes ! Je ne fais pas d’autres activités, mais je devrais, et je pourrais. Je compte me remettre à la course à pied !

Le soir, j’arrête de travailler vers 19h30, parfois vers 20h. Je veux vite rentrer pour voir mes enfants. Je tiens à leur lire une histoire avant qu’ils ne dorment.

Si je devais conseiller une femme qui voudrait faire mon métier, je lui dirais d’ouvrir très vite son magasin, de ne pas perdre du temps à être salariée, car c’est super d’être son propre patron.

Je suis toujours crevée. Pour être plus en forme, je me ménage des temps de repos le matin entre l’école et l’ouverture du magasin. Certains matins, je vais travailler à midi, car ma présence n’est pas indispensable (j’ai une vendeuse).

Infos pratiques :

Compétences
Bac+2


Rémunération

Salaire débutant : De 1200 à 1650 euros (source Onisep)


Formation

BTS Opticien lunetier