Responsable RH

Responsable RH
Responsable RH

Découvrez le métier de responsable des ressources humaines à travers le témoignage de Sabine qui est également secrétaire générale adjointe du Palais de la Découverte à Paris.

A lire aussi
Découvrez les six demi-finalistes du Prix de l’Entrepreneure Sociale Responsable
emploi
Découvrez les six demi-finalistes du Prix de...


Je m’appelle Sabine, j’ai 40 ans et j’habite à Paris. Cela fait 15 ans que je travaille. Je suis secrétaire générale adjointe du Palais de la découverte - responsable des ressources humaines.

Des responsabilités variées

Chaque jour, je dois :
- Préparer le budget, en contrôler son exécution et assurer le suivi et l’analyse des dépenses.
- Planifier et contrôler la mise en œuvre des moyens financiers et humains.
- Interpréter, expliquer et faire appliquer les textes réglementaires, et instructions ministérielles.
- Concevoir et mettre en œuvre les évolutions techniques nécessaires au bon fonctionnement de la structure.
- Savoir régler les dossiers sensibles et les situations de litige qui pourraient intervenir avec les différents interlocuteurs de la structure et proposer les expertises adéquates.
- Participer, en liaison avec les différentes instances délibérantes et consultatives de l’établissement, à la définition de sa politique.
- Informer et assister les responsables des différents services administratifs sur les orientations de la politique des personnels.
- Encadrer plus particulièrement le service des ressources humaines en ayant défini préalablement des objectifs.


Avoir l’impression d’être utile

Ce que j’aime dans mon métier, c’est la diversité des activités que je suis amenée à réaliser, la responsabilité, l’aspect très concret des dossiers, et l’impression d’être « utile ». Ce sont les premiers avantages qui me viennent à l’esprit. Je soulignerais également la grande mobilité sur ce type de fonctions qui peuvent être exercées auprès de tous organismes ou organisations publiques (Fonction publique, Etat, ministères, établissements publics…).

Le plus difficile, c’est la gestion du temps, non seulement sur un plan strictement professionnel mais également dans l’équilibre temps personnel / temps professionnel.

J’ai suivi une formation de juriste. Je n’ai jamais dû suivre de formation complémentaire. J’ai eu 3 enfants, mais je ne me suis jamais arrêtée de travailler pour eux. Pour mon 2ème enfant, j’ai pris un 80% à sa naissance. Quand j’avais leur âge, je voulais être contrôleur aérien !

Le midi, j’ai besoin d’un vrai break

Le matin, je suis plutôt organisation chronométrée pour me lever le plus tard possible en assurant le timing pour les enfants. Je vais à mon travail en scooter ou en métro (surtout s’il pleut !) entre 8h30 et 8h45.

Le midi, j’ai besoin d’un vrai break, avec un vrai repas. Sauf impératif de dossier à boucler, je prends le temps de déjeuner.

Je finis ma journée à 19h00, et je rentre à la maison pour libérer la baby-sitter. Je réfléchis aussi à un repas du soir qui soit rapide, bon et équilibré. C’est un vrai challenge… pas toujours réussi !

Ne jamais renoncer à ses idées d’équité par ambition


Dans mon métier, il ne faut pas hésiter à se faire entendre. Il existe un vieux fond de machisme dans la haute administration qui pense qu’un homme qui s’exprime est brillant et qu’une femme qui fait la même chose ne l’est pas…
Il ne faut jamais renoncer à ses idées d’équité par ambition, ne jamais oublier que l’on est un Serviteur de l’Etat avec ses conséquences  (notamment assurer la meilleure gestion des deniers de nos concitoyens).

Surtout, il faut penser à rester professionnel et compétent : ne jamais faire semblant de savoir, se renseigner et vérifier plutôt 2 fois qu’une les infos transmises… On peut être souriant et efficace ! Pour être en forme toute la journée, j’ai plusieurs astuces ! Pour démarrer, prendre un bon petit déjeuner et une longue douche. Prendre un petit café avec son amoureux quand les enfants sont à l’école, juste avant de partir.

Choisir de travailler avec des personnes que l’on respecte intellectuellement, cela facilite le déroulement de toute la journée.

Acheter des bonbons en période de stress.

Garder humour et sourire en toute circonstance, même si cela déstabilise les interlocuteurs qui pensent que vous n’aborderez pas les dossiers avec le sérieux nécessaire. On peut être souriant et efficace !

Infos pratiques

Compétences

Bac+4 minimum

Rémunération

Entre 32 114 et 94 326 euros brut par an (Source : www.guide-des-salaires.com )

Formation

Master juridique, sciences sociales, gestion du personnel ou encore sciences politiques. Sciences-Po Paris propose un Master de Gestion des Ressources humaines. Le DESS de psychologie peut être un atout pour les postes de recrutement.