Tout savoir avant de devenir professeur des écoles

Tout savoir avant de devenir professeur des écoles
Tout savoir avant de devenir professeur des écoles

Tous les enfants jouent à la maitresse ! Sabine ne s’est pas arrêtée  là : elle en a fait son métier. Professeure des écoles dans les Yvelines à LOMMOYE, elle nous fait découvrir son métier. Non, beaucoup plus, son sacerdoce !

A lire aussi

Etre enseignante


« Enseigner c’est instruire, c’est transmettre un savoir, et pour reprendre la fameuse phrase de Montaigne, je dirais : « Instruire ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu ». A l’origine, je voulais être magistrate, et j’ai donc fait des études de droit. Mais ayant raté le concours de l’Ecole nationale de la Magistrature, j’ai décidé de devenir enseignante.  En tant que fille et petite-fille d’enseignants, j’ai toujours baigné dans ce milieu-là. J’ai donc passé le concours de l’IUFM puis j’ai rapidement enseigné.

Mon métier


J’ai deux métiers : directrice et enseignante. En tant que directrice, je suis déchargée deux fois par semaine pour m’occuper de tout ce qui est administratif et pédagogique.  Mais je ne suis pas chef d’établissement et je n’ai pas de supérieur hiérarchique : je suis responsable du bon déroulement et du fonctionnement de mon école. En tant que professeur, j’enseigne dans une classe de CM2 de 24 élèves. Mes journées ne se ressemblent jamais, même si je tiens scrupuleusement pour mes élèves un emploi du temps précis. Deux fois par semaine je m’occupe de la cantine et je déjeune avec les élèves : ce sont des moments très agréables où je découvre les enfants.

Un avenir incertain


Vues les mesures gouvernementales actuelles, je suis très inquiète du devenir  de notre métier, mais aussi  et surtout de celui des élèves. Les classes sont surchargées, il  y a de moins en moins de remplaçants. Les enfants sont de plus en plus difficiles (les parents ne jouant pas leur rôle), et le niveau est insuffisant. Mon métier est certes passionnant, mais trop discrédité aux yeux de tous, et  de plus en plus ingrat et ardu. Mes conseils pour réussir ? Prendre énormément de recul, se remettre sans cesse en cause, être diplomate, et surtout respecter les enfants. Bref, ne pas faire ce métier si on n’a pas la foi car c’est un véritable sacerdoce. »

Info pratique


Compétence : BAC+3 puis IUFM
Rémunération : au commencement 1342 euros par mois puis le salaire évolue en fonction du nombre d’année de carrière. Par exemple après 10 ans d’enseignement un professeur des écoles peut toucher jusqu’à 1900 euros par mois. (source léducation.gouv.fr)
Formation : il faut tout d’abord obtenir une licence puis passer le concours de l’IUFM

ALLER PLUS LOIN :

Professeur de maths au collège

Bien préparer la rentrée

Un débat national sur les rythmes scolaires

Lien utile :

Portail de l’IUFM