Les 10 do et don't de la vie de bureau au mois d’août

Les 10 do et don't de la vie de bureau au mois d’août
Les 10 do et don't de la vie de bureau au mois d’août
Le mois d'août n'est pas synonyme de sable fin et mer azur pour tous. De pauvres travailleurs errent encore dans les bureaux désertés, essayant tant bien que mal de s'occuper pendant cette période de creux. Mais tous les comportements ne sont pas tolérés… Partir plus tôt le vendredi après-midi ? Oui. Venir en tong lors d'une journée caniculaire ? Non. Comment savoir si vous outrepassez ces limites implicites dictées par la morale ? Suivez notre guide des do et don't du bureau en août.
A lire aussi
Vie au bureau : c’était mieux avant (ou pas) ?
Mag
Vie au bureau : c’était mieux avant (ou pas) ?


Comme 38% des Français, vous ne partez peut-être pas en vacances en été. Sachez qu'au mois d'août, bien des barrières tombent : les bureaux sont désertés des aoutiens, les coups de téléphone se font rares, toute l'activité est ralentie… Et surtout, il fait chaud. Autant de facteurs qui font d'août un mois spécial, où la jungle de l'entreprise se transforme, l'air de rien, en camp de vacances. Voyez vos boîtes mails se remplir de mails perso, les tenues se faire plus légères au fur et à mesure que le thermomètre grimpe. Attention ! Entraîné par le relâchement des règles, vous pourriez commettre un impair : notez bien les comportements inappropriés et ceux tolérés au mois d'août, avant d'arriver dans l'open space un panama sur la tête et des tongs aux pieds.

Do : les « summer hours »

Ah, ces petits concepts importés des US… Après le « friday wear », voici venu les « summer hours ». Comprendre : le droit de partir tôt le vendredi, l'été. Puisque le vendredi après-midi est bien souvent improductif (essayez pour voir de joindre quelqu'un le vendredi à 17 heures en août !), pliez bagage à 16h30. C'est fou comme ces deux heures peuvent changer votre week-end. Et vous donner l'impression grisante de faire l'école buissonnière.

Don't : les tongs

Non, non, non… Même par 35°C, ne vous autorisez pas l'impensable : vos Havaianas aux couleurs du drapeau brésilien n'ont pas droit de cité au bureau. Pourquoi ? Parce que personne ne va à la plage en costume ou en tailleur, pardi ! Autorisez-vous des jolies sandales, des baskets en toile légère ou – si vraiment vous tenez aux chaussures estivales – une belle paire d'espadrilles.

Do : les pique-niques entre collègues

Plus réjouissant qu'un sandwich devant l'ordi et plus convivial qu'un resto, le pique-nique enchantera vos journées. Ramenez trois collègues sympas, répartissez-vous les tâches (Sophie fait la salade niçoise, Robert apporte un cake aux olives et je me charge de la nappe et des couverts) et filez au parc prendre le soleil. Et inutile d'engloutir votre festin en 30 minutes : on peut considérer que les « summer hours » s'appliquent à la pause dej', non ?

Don't : les vacances au bureau

Après avoir déjeuné en terrasse, fait un crochet par la Poste, une pause café et appelé votre mère, il faut vous rendre à l'évidence : il est temps de retourner travailler. S'il est dur de se dévouer corps et âme au boulot alors que trois amis sur quatre sont sur des plages de rêve, vous êtes pourtant tenus de fournir le travail demandé, même au mois d'août.

Do : le kit de survie du tiroir

Malgré la chaleur, vous avez su rester décent en épargnant au monde la vue de plus de 70% de chair. Vous vous en félicitez (et le monde aussi), mais craignez les auréoles disgracieuses. Prévoyez un kit de survie dans le tiroir de votre bureau : déo petit format, lingettes pour bébé, brumisateur et tee-shirt de rechange, à enfiler discrètement aux toilettes pour repartir propre comme un sou neuf.

Don't : stalker les vacanciers

Lors de votre connexion quotidienne aux réseaux sociaux, ne vous attardez pas sur les photos de vacances de vos amis : rien de pire pour se miner le moral. Ignorez les Instagram du coucher de soleil balinais de Truc, les photos Facebook de l'excursion londonienne de Bidule et les tweets indécent de Machin (« Oh là là, la mer est trop chaude en Corse, ça ne rafraîchit même plus ! »). Ultime affront : les mini-vidéos Vine des enfants de vos amis en train de plonger dans la piscine… C'en est trop.

Do : les glaces au congélateur

Privés de vacances, vous êtes privés de « l'épreuve tant redoutée du maillot » présentée par les magazines féminins. Et tant mieux : remplissez le congélateur du bureau de cochoncetés comestibles. À vous les frozen yogurt devant l'ordi, les pauses Mars glacé entre collègues et les pots de Ben & Jerry's en réunion... Non, le dernier est en fait un don't .

Do : mettre son maillot

C'est les vacances dans votre tête depuis que vous avez troqué vos sous-vêtements pour votre deux-pièces. Déjà, c'est tout excitant parce que vous seule le savez. Mais surtout, c'est très pratique pour aller faire bronzette dans un parc ou à Paris Plages à midi ou en fin d'après-midi. Attention tout de même au haut de maillot de bain attaché derrière la nuque : on a vu plus glam' en ville.

Don't : la musique dans l'open space

Vous avez créé votre playlist estivale, l'avez baptisée « Tropicool » et comptez-bien faire profiter vos collègues de ces rythmes endiablés. Envoyez leur un lien sur Deezer ou Spotify, au lieu de faire crachoter vos vieux haut-parleurs sous prétexte que votre boss est en vacances.

Do : les verres entre collègues

Parce qu'il faut bien se serrer les coudes entre non-vacanciers, on détend l'atmosphère à la sortie du travail avec quelques verres : un cocktail en happy hour ou un petit pastis en terrasse à l'apéro (avec modération, il va sans dire) vous changeront les idées. Et si alcool et chaleur ne font pas bon ménage, tournez-vous vers un rafraîchissant smoothie.


Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Tenue d'été au bureau : mode d'emploi
Que faire à Paris en été ? Petit guide pour citadin sans vacances
Chaleur : neuf astuces pour se rafraîchir en été
Canicule : 10 conseils pour travailler sans danger malgré la chaleur
Travail et chaleur : quels sont mes droits en cas de canicule ou de forte température ?

Dans l'actu