Layering, mode d'emploi

Layering, mode d'emploi
Layering, mode d'emploi
Connaissez-vous le layering, ce rituel de beauté d'origine japonaise qui affole la blogosphère ? Le principe : superposer les couches pour bien nettoyer sa peau. La rédaction a suivi les conseils de Sonia qui a démocratisé cette technique déjà présente depuis très longtemps en Asie et l'a rebaptisée le « millefeuille ».
A lire aussi
Soldes d'été 2017 Zara : le top des 15 pièces mode à shopper
News essentielles
Soldes d'été 2017 Zara : le top des 15 pièces mode à...


Le layering consiste à appliquer différentes couches sur sa peau au moment du nettoyage du visage. Il est donc également valable pour les personnes qui ne se maquillent pas, ainsi que pour les messieurs. Ce geste de beauté s’effectue plutôt le soir avant le coucher (et en plus light le matin). Il repose sur différentes étapes :

1) L'huile : première étape et non des moindres, le démaquillage avec une huile. C’est le moyen le plus efficace pour retirer toutes les traces de maquillage. Et contrairement aux idées reçues, si on utilise une huile adaptée, la peau n’est pas plus grasse. L’idéal est de se masser directement avec les doigts et de pré-rincer l’excédent avec de l’eau.

2) Le nettoyage de la peau : on passe à la phase nettoyage avec un savon doux pour enlever l’excédent d’huile.

3) La lotion : l’application d’une lotion est recommandée pour retirer les résidus de calcaire.

4) La crème : pour terminer, selon le type et l’âge de sa peau, on applique un sérum que l’on complète avec une crème hydratante. Avec un peu d’entraînement, le « millefeuille » ne prend pas plus de 5 minutes. Le minimum, pour toutes celles qui rêvent d’un teint parfait.

Les 3 conseils de Sonia pour réussir son « millefeuille »
« Le double nettoyage huile, savon est la partie la plus importante. Il faut choisir une bonne huile non comédogène, estampillée démaquillante ou une huile de type végétale (ou bio) mais elle sera plus difficile à retirer. Si l’huile est trop lourde, en massant votre peau vous risquez d’absorber des saletés. Pour les peaux à tendance grasse, je conseille l’huile de jojoba. »
« Regardez la composition des produits. Méfiez-vous de la silicone qui a un effet maquillage matifiant. Pour échanger autour des produits je vous conseille de rejoindre le groupe millefeuille sur Facebook. Sachez que les cosmétiques haut de gamme et chers ne sont pas forcément les plus efficaces. Je viens d’essayer une gamme de produits bio et j’en suis très contente. »

« Chaque peau réagit à sa manière, d’autant plus si elle n’a jamais été traitée. Vous pouvez avoir quelques boutons. Laissez passer quinze jours, le temps que la peau s’habitue à ce rituel. Si au-delà les boutons persistent, alors il y a un produit qui ne vous convient pas et c’est alors difficile d’éliminer le coupable. Le mieux avec le millefeuille est de réaliser les étapes progressivement. »

Les chroniques de Sonia

Crédit photo : Goodshoot

VOIR AUSSI

Soigner son démaquillage
Routines de maquillage, une question de culture
Etat Pur : les soins sur mesure qui révolutionnent la cosmétique

Maquillage : 10 erreurs à ne pas commettre

Dans l'actu