Fish pédicure : quels sont les risques ?

Fish pédicure : quels sont les risques ?
Fish pédicure : quels sont les risques ?
La Fish pédicure, cette technique qui consiste à nettoyer en douceur ses pieds en les plongeant dans un aquarium rempli de petits poissons qui viennent manger les peaux mortes, inquiète l'Agence nationale de sécurité sanitaire. Non réglementée, elle n'est pas sans risques pour la santé, et peut provoquer des infections. Les autorités sanitaires réclament un encadrement plus strict.
A lire aussi


L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s’inquiète face à l’absence de réglementation de la Fish pédicure. La technique venue d’Asie consiste à se faire exfolier les pieds en douceur, en les plongeant dans un aquarium rempli de petits poissons qui viennent manger les peaux mortes.

Si de nombreuses femmes sont conquises pour son effet esthétique mais aussi thérapeutique (elle permet une meilleure régulation du flux sanguin), il faut savoir que la fish pédicure a ses dangers.

En effet, l’eau peut favoriser la transmission de maladies, puisqu’elle ne peut pas être désinfectée, au risque de tuer les poissons. Ainsi, les clients porteurs de germes ou de bactéries sont susceptibles de contaminer les personnes qui les suivent dans le bassin. L'Anses recommande notamment aux diabétiques qui souffrent de lésions aux pieds, ceux dont le système immunitaire est fragilisé et qui ont des plaies cutanées de s'abstenir de pratiquer la fish pédicure.

Le « Garra rufa » (ou « poisson docteur ») est la seule espèce qui doit être utilisée pour la fish pédicure, car elle n'a pas dents et « suce » les peaux mortes. Pourtant, de nombreux instituts achètent des poissons plus gros, avec des dents, ce qui favorise le risque de micro-plaies, et donc la transmission des germes.

L'Anses souhaite ainsi la mise en place d'une traçabilité obligatoire des lots et d'un contrôle sanitaire des poissons. Les clients doivent être au courant des dangers de cette pratique, et surtout, le personnel nécessite une formation, pour sa propre sécurité mais aussi pour celle des usagers.

Selon l’Agence, le risque d’infection est réel mais faible. À ce jour, aucun cas n’a été rapporté en France.

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Soins des pieds : découvrez le Fish Spa !
Week-end de dernière minute : sélection de nos spa chou en France
Journée nationale de la santé du pied