Le rouge à lèvres est-il dangereux pour la santé ?

Le rouge à lèvres est-il dangereux pour la santé ?
Le rouge à lèvres est-il dangereux pour la santé ?
Votre rouge à lèvres contient probablement du plomb, du chrome ou de l'aluminium, à en croire une étude des chercheurs de l'université de Berkeley, en Californie.
A lire aussi
Pourquoi le rouge à lèvres de la footballeuse Marta est un symbole d'empowerment
News essentielles
Pourquoi le rouge à lèvres de la footballeuse Marta est...


De l'aluminium, du chrome, du plomb et du cadmium. Ce sont quelques-uns des métaux lourds qui ont été détectés dans de nombreux produits de beauté, notamment des rouges à lèvres, par des chercheurs de l'université de Berkeley, en Californie.

Des métaux connus pour leur dangerosité pour la santé ; d
es substances présentes en quantité importante, ce qui peut, explique le docteur Katharine Hammond, responsable de l'étude, « avoir un effet sur la santé à long terme ». On sait notamment que le plomb, qui a été retrouvé dans 24 sur 32 rouges à lèvres testés, peut nuire à la fertilité et au fonctionnement du cerveau. Une exposition trop importante au chrome peut quant à elle engendrer des dommages au foie et aux reins et une altération du matériel génétique.


Une découverte inquiétante pour les enfants

La présence de ces métaux lourds (que l'on trouve en faible quantité dans l'eau, l'air ou la nourriture pour certains) dans le rouge à lèvres inquiète particulièrement car c'est un produit cosmétique facilement absorbé, du fait de sa proximité avec la bouche. Une partie est forcément ingérée après application. Les chercheurs de Berkeley estiment ainsi qu'en une journée, une femme peut absorber entre 24 et 87 milligrammes de rouge à lèvres, selon qu'elle retouche ou non régulièrement leur maquillage.

En conclusion de cette étude publiée dans la revue Environmental Health Perspectives, le docteur Katharine Hammond insiste sur le fait que cette découverte est inquiétante pour les enfants qui aiment jouer avec le maquillage de leur mère. Car pour les plus jeunes, l'exposition au plomb, au chrome ou à l'aluminium, peut être dangereuse et ce quelle que soit la dose.