Comment ne pas peler à la rentrée ?

Comment ne pas peler à la rentrée ?
Comment ne pas peler à la rentrée ?
Qui n'a jamais eu envie une fois rentrée de vacances d'exhiber fièrement son bronzage à ses collègues, ses amis, bref à toutes les personnes que l'on croise.  Mais parfois, ce joyeux moment se transforme en atroce supplice quand votre si joli décolleté commence à partir en lambeaux. Alors pour ne pas peler à la rentrée, suivez les conseils du docteur Pascale Mathelier-Fusade, dermatologue et allergologue à Paris.
A lire aussi
Rentrée littéraire 2017 : 5 romans féministes à se mettre sous la dent
News essentielles
Rentrée littéraire 2017 : 5 romans féministes à se mettre...

Terrafemina : Pourquoi notre peau pèle-t-elle ?

Dr Pascale Mathelier-Fusade : En cas d'exposition au soleil, une peau qui pèle est la conséquence d'un coup de soleil important qui a créé au niveau de la peau une brûlure au  second degré. Une exposition solaire aux heures les plus chaudes (12-16 heures), une absence d'application ou une application insuffisante de crèmes solaires protectrices peuvent être responsables de telles brûlures. Les peaux les plus claires sont bien sûr les plus à risque, mais les peaux mates peuvent également attraper des coups de soleil, qui provoquent ensuite une desquamation (la peau pèle) et une zone dépigmentée.

TF: Les coups de soleil sont-ils dangereux ?

Dr P.M. : Ces brûlures de la peau au soleil avec comme conséquence une desquamation sont bien évidemment mauvaises pour la peau. Leur répétition d'année en année peut entraîner des dommages irréversibles au niveau de la peau et créer outre des tâches, une peau prématurément flétrie, mais également des cancers de la peau.

TF : Quels sont vos conseils contre les coups de soleil ?

Dr P.M. : Pour éviter de telles brûlures, il faut se protéger du soleil et ne pas s'exposer entre 12 et 16 heures. Il faut s'appliquer des crèmes solaires adaptées aux conditions climatiques (bateau, montagne, bord de mer, Caraïbes...) et au phototype de la peau (plus le phototype est clair plus les indices doivent être importants). La répétition des applications est indispensable y compris avec des indices de protection important, surtout si vous transpirez ou vous baignez.

La protection physique avec le port de vêtement, de chapeau et de lunettes de soleil est également recommandée. La peau des enfants est la plus fragile et nécessite encore plus de prudence. La peau d'un nourrisson de moins de 2 ans ne doit pas du tout être exposée au soleil. En cas de desquamation, le premier réflexe est de ne plus s’exposer au soleil (il n’y a rien de plus mauvais que de faire re-bronzer une zone déjà brulée). Pensez à hydrater votre peau généreusement avec un soin riche plusieurs fois par jour et surtout ne pratiquez pas un gommage. Cela fragiliserait encore plus votre peau.

Et si vous ne voulez pas risquer d'attraper un coup de soleil, il vous reste ces 4 techniques pour bronzer sans soleil !

VOIR AUSSI

Comment préparer sa peau au soleil ?
Quelle crème solaire choisir ?
Compléments alimentaires solaires : comment optimiser votre bronzage ?
Allergie : le soleil est-il votre pire ennemi ?