Gwenaëlle Aubry remporte le prix Femina 2009

Gwenaëlle Aubry remporte le prix Femina 2009
Gwenaëlle Aubry remporte le prix Femina 2009
Après les prix Goncourt et Renaudot, c’est au tour du Femina d’être attribué à Gwenaëlle Aubry pour son roman intitulé « Personne » et publié aux éditions Mercure de France.
A lire aussi

Après les prix Goncourt et Renaudot, c’est au tour du Femina d’être attribué, à Gwenaëlle Aubry pour son roman intitulé « Personne » et publié aux éditions Mercure de France.

Gwenaëlle Aubry est donc récompensée pour son roman mêlant fiction et autobiographie. Dans « Personne », elle peint le portrait de son père psychotique. A sa mort, Gwenaëlle Aubry a découvert dans des cartons des cahiers et manuscrits dans lesquels son père, brillant juriste, racontait l'histoire de sa maladie. A partir de ce matériel brut, elle a écrit un portrait en forme d'alphabet, de A comme Antonin Artaud à Z comme Zelig.

A 38 ans, Gwenaëlle Aubry n’en est pas à son premier roman. Elle a également écrit "Le diable détacheur" (1999), "L'isolée" (2002), "L'isolement" (2003) et "Notre vie s'use en transfiguration" (2007).