Homéopathie : Soignez bébé sans danger !

Homéopathie : Soignez bébé sans danger !
Homéopathie : Soignez bébé sans danger !

Sans danger ni effet secondaire, l’homéopathie convient parfaitement aux bébés pour soigner tous les petits maux des premières années. Une alternative aux médicaments efficace et sans danger.

A lire aussi

L’homéopathie au service des tout-petits

Les petites granules homéopathiques ont leur place toute trouvée dans l’armoire à pharmacie des jeunes mamans. Chez bébé, l’homéopathie permet d’éviter la prescription d’antibiotiques qui sont parfois lourds et ne garantissent pas l’absence d’effets secondaires. L’homéopathie agit en traitant les malades à l'aide d'agents hautement dilués, qui, s’ils étaient consommés sous forme brute, provoqueraient une maladie analogue à celle que l'on veut combattre. « Quand l’enfant va bien, le médicament n’a aucune action ; quand il est malade, le médicament agit parce que son corps en a besoin », précise le Docteur Alain Horvilleur, homéopathe. L’innocuité de l’homéopathie en fait donc un remède particulièrement adapté à l’organisme fragile de bébé.

Disponibles en pharmacie et sans ordonnance, les granules homéopathiques sont vendues dans des petits tubes  dont le prix s’élève à 2 euros en moyenne. L’homéopathie est remboursée par la Sécurité sociale au titre des vignettes bleues, soit à hauteur de 30%, et concerne uniquement les médicaments homéopathiques prescrits par un homéopathe. Lors du premier rendez-vous de bébé chez l’homéopathe, celui-ci déterminera son « homéotype » ou « profil homéopathique ».Les traitements homéopathiques sont adaptés à chaque enfant. « L’homéotype se situe au carrefour de la morphologie et du caractère, du moins en partie, le comportement de l’enfant dans la vie et ses tendances pathologiques », précise le Docteur Alain Horvilleur. Vous aurez ainsi droit à un véritable interrogatoire de police. Rassurez-vous, c’est pour son bien !

Des remèdes aux premiers maux

« Contrairement à ce que l’on croit, l’homéopathie n’est pas une médecine lente. Elle peut soigner promptement des maladies aigües », explique le Dr Alain Horvilleur. Aussi, les granules peuvent être administrées à titre préventif ou curatif, et sont aussi efficaces qu’un traitement allopathique. Tous les troubles courants pendant le premier âge trouvent des remèdes efficaces. Si bébé souffre de coliques, donnez-lui  3 granules de Nux Vomica 9 CH (à renouveler au cours de la journée) ; s‘il a des difficultés pour s’endormir, Belladonna 9CH au moment du coucher  est parfaitement approprié. Ses dents percent,3  granules trois fois par jour de Chamomilla Vulgaris 9 CH apaise les douleurs dentaires et les joues rouges. Pour les bosses, on applique localement  une compresse avec quelques gouttes d’Arnica Montana T.M et on lui donne des granules d’Arnica Montana 9 CH. Pour les virus, comme celui de la grippe, un traitement homéopathique, qui n’a pas les effets indésirables des antibiotiques, est efficace. Il joue le rôle (au même titre que les antibiotiques) de couverture pour prévenir d’éventuelles complications microbiennes (la bronchite par exemple). Donnez une dose d’Oscillococcinum 200 dès que possible puis une dose de SULFUR 30 CH 3 heures plus tard. En prévention, l’Influenzinum 30 CH, à raison de 3 granules par semaine réduit les risques d’infection.

Aussi, pour soigner les petits maux de la vie quotidienne de l’enfant, il est bon d’avoir dans son armoire à pharmacie les médicaments homéopathiques les plus courants (ils se conservent plusieurs années), et de consulter une encyclopédie ou un guide homéopathique. Au moindre doute, les conseils d’un homéopathe seront toujours préférables, notamment en présence de certaines infections ou pathologies et dans les situations d’urgence.

Comment administrer l’homéopathie aux bébés et aux enfants ?

La prise des granules ne nécessite pas de conditions particulières chez l’enfant. On en glisse 3 sous la langue de l’enfant et on lui demande de les laisser fondre lentement. S’il les croque, le médicament agira tout de même mais moins rapidement. On peut sans danger mettre les granules homéopathiques dans la bouche d’un nouveau-né, il ne risque pas de s’étouffer, il suffit de les écraser avant (dans un linge propre à l’aide d’un rouleau à pâtisserie) ou bien de les diluer dans de l’eau. A noter qu’il faut un certain temps avant que les granules ne fondent. Les enfants prennent généralement assez bien le traitement car le goût est agréable en bouche contrairement à certains médicaments.

VOIR AUSSI :

Les alicaments, votre partenaire régime ?

Pas de médicament en grandes surfaces !

Bébé pleure la nuit, que faire ?

Et si vous vous mettiez à l'aromathérapie ?