Toux du nourrisson : les sirops antitoux déconseillés pour les bébés ?

Toux du nourrisson : les sirops antitoux déconseillés pour les bébés ?
Toux du nourrisson : les sirops antitoux déconseillés pour les bébés ?
Votre bébé tousse ? Evitez les sirops anti-toux. Leur utilité n’est pas prouvée et même dans certains cas ils peuvent se révéler dangereux. L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) recommande de ne plus utiliser les antitussifs chez les nourrissons.
A lire aussi

« Ne vous précipitez pas sur les médicaments pour traiter la toux des tout petits » a déclaré Jean Marimbert, directeur général de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé à l’AFP avant-hier. La toux, dans la majorité des cas, est utile : elle  permet au bébé de se libérer de ses glaires. Pas besoin donc de traitement particulier, simplement les reflexes hygiéniques classiques.

Mais l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) va encore plus loin. Après avoir interdit les mucolytiques, les mucofluidifiants et l’Hélicidine en avril dernier,  elle déconseille maintenant les sirops contre la toux de type antihistaminiques H1 de première génération (phénothiazines, chlorphéniramine et pimétixène). Le fenspiride (nom de marque : Pneumorel) est également concerné. Ces derniers seront contre-indiqués chez le nourrisson à partir de mars  2011. La raison est simple : il n’existe aucune preuve de l’efficacité de ces médicaments et  dans des cas rares, ils peuvent se révéler dangereux : encombrement des bronches, gène de la respiration, effets secondaires… Les experts recommandent donc aux parents des reflexes simples et naturels pour soigner leur bébé, tels que le lavage de nez à l’aide de sérum physiologique et  l'aération régulière de la chambre.

VOIR AUSSI

Homéopathie : soignez bébé sans danger

Bébé pleure la nuit, que faire ?

Etes-vous une maman bio ?