Coca-Cola entre officiellement en campagne contre l’obésité

Coca-Cola entre officiellement en campagne contre l’obésité
Coca-Cola entre officiellement en campagne contre l’obésité
Dans cette photo : Michelle Obama
Une nouvelle campagne de pub pour Coca-Cola aux Etats-Unis fait appel à la responsabilité des consommateurs pour qu'ils contrôlent leur apport calorique, notamment par les sodas. Dans un pays où 33% des adultes sont obèses, les boissons sucrées sont plus que jamais pointées du doigt.
A lire aussi
En Algérie, une campagne contre la pression sociale du port du hijab
News essentielles
En Algérie, une campagne contre la pression sociale du...


Pour ne pas avoir l'air de jouer les autruches face au fléau de l'obésité, Coca-Cola adopte une communication transparente, voire même pédagogique, aux Etats-Unis. Lancée ce lundi 14 janvier, une campagne de publicité diffusée sur les chaînes câblées alerte sur les risques de surpoids et d'obésité liés aux apports caloriques, y compris les calories contenues dans les cannettes de produits Coca. Dans un communiqué, la firme américaine annonce la diffusion d'une vidéo « qui encourage chacun à garder à l'esprit que toutes les calories comptent pour gérer son poids, y compris celles de produits Coca-Cola et de toutes les nourritures et boissons. »


« S'amuser » pour brûler les calories

Avec ses 450 marques dans le monde, Coca-Cola met en avant son « engagement à offrir davantage de choix de boissons, y compris des options à faibles ou sans calories, et à communiquer clairement le nombre de calories contenus dans ses produits ». Si une canette de Coca en contient 140, un coca Light n'en contient aucune. Dans un spot qui sera diffusé à partir de mercredi, la marque incitera les gens à s'amuser en brûlant les calories des sodas. Une idée qui devrait plaire à Michelle Obama. La première dame s'est en effet lancée depuis quelques années dans une croisade contre l'obésité des enfants, encourageant le débat sur la malbouffe et les excès de boissons sucrées. Ce qui a amené à l'une des premières mesures symboliques dans ce domaine : une interdiction partielle des ventes de sodas en format XXL (plus d'un demi-litre) à New-York. Il était plus que temps d'agir si l'on en croit les chiffres de la mairie : 58% des habitants de Big Apple sont obèses ou en surpoids.

VOIR AUSSI

Obésité : « Réduire une personne à son poids, c'est l'empêcher de trouver une solution»
Obésité infantile : une question de mode de vie
Nos enfants, tous obèses dans 10 ans ?