5 régimes à la loupe pour perdre du poids en 2014

5 régimes à la loupe pour perdre du poids en 2014
5 régimes à la loupe pour perdre du poids en 2014
Qui dit début d'année, dit bonnes résolutions. Et dans la catégorie bonnes résolutions, nombreuses d’entre vous y ont inscrit le mot « régime ». Voici les 5 régimes en vogue en ce moment. Mais, tous ne sont pas exemptes de critiques. Tentative de décryptage.
A lire aussi
Régimes : la diète sur deux jours plus efficace pour perdre du poids
regime
Régimes : la diète sur deux jours plus efficace pour...


Après de nombreux excès, on se prépare, dès le mois de janvier, à rentrer dans son bikini d’été. Essayer toutes sortes de régimes pour faire fuir les vilains petits kilos en trop n’est pas forcément la bonne solution. Avant de commencer, mieux vaut avoir une idée des régimes tendance et de leurs effets néfastes ou bénéfiques sur l’organisme.

Le régime coton

La règle est simple : déjeuner du coton imbibé de jus d’orange, jus vitaminé ou de smoothies. Il semblerait que cette pratique soit en vogue chez les adolescentes surtout en Angleterre où elle est dénommée « Cotton Ball Diet ». Cette technique vise à se sentir totalement rassasié pendant plusieurs heures.  Les filles qui y adhèrent assurent avoir bonne conscience car elles ont avalé « quelques vitamines » grâce aux jus ou smoothies. Une technique qui n’est évidemment pas sans conséquences, le Docteur Waysfeld explique : « Si l’on pouvait se nourrir avec du coton, ça se saurait. Un tel régime peut entraîner des dommages au niveau de l’estomac tels que des fibres coincées, des blocages intestinaux ou des inconforts digestifs. Cela peut rapidement aboutir à de l’anorexie mentale. Aujourd’hui, il faut être maigre car c'est la mode et on cherche toujours de nouvelles techniques pour réduire les calories. C’est une nouvelle épidémie ».  Une méthode totalement à proscrire donc.

Le régime 5 :2

L’alternance est le maître mot de ce type de régime. Il s’agit en fait de jongler  dans la semaine lors des repas entre 5 jours de plaisir et 2 jours de détox.  On mange normalement pendant cinq jours puis on ralenti le rythme pendant 2 jours (qui ne sont pas obligés d’être consécutifs), durant lesquels le nombre de calories est limités 500 calories pour les femmes et 600 pour les hommes. Cependant, il est a noté que du fait de sa nouveauté, on ne connait pas les conséquences de cette technique. Les nutritionnistes mettent en gardent contre le choc alimentaire que l’on imputerait à son organisme en suivant ce rythme.

>> Le régime 5:2 : le carton de l'été ? <<

Le régime 4 :3

Là aussi la tendance est au jeûne, on l’alterne un jour sur deux : on mange normalement quatre jours par semaine et on ralenti le rythme trois jours.

La diététique intégrative

Le nutritionniste Raphaël Gruman est l’auteur du livre  La méthode Gruman - 3 mois pour perdre du poids avec la diététique intégrative. Cette méthode consiste à rééquilibrer  l’alimentation lors des repas en trois phases : avec beaucoup de protéines, très peu de graisses et de sucres au début et une réintroduction progressive de tous les aliments à la fin. Mais aussi à améliorer son sommeil et faire du sport. Le Dr Gruman a diagnostiqué que le manque de sommeil était un facteur favorisant le stockage de calories tout comme le stress. Il s’agit alors de rééquilibrer non seulement son alimentation mais aussi son rythme de vie.

Le jeûne par intermittence

Le jeûne est populaire ces temps-ci. Cette fois s’impose un rythme de jeûne de 16 heures. Les seuls repas autorisés sont le déjeuner et dîner. On ne mange plus après 21 heures jusqu’au prochain déjeuner. Selon des experts, jeûner est efficace contre le gras mais il faut être en très bonne santé pour le faire.

La morpho-nutrition

Le docteur Alain Delabos propose de maigrir seulement là où on en a besoin. Les menus seront différents en fonction de la morphologie des personnes. Une méthode qui s’adapte aux besoins de chacun(e)s.  Il distingue cinq profils liés aux silhouette androïdes, avec une tendance à stocker les graisses sur le haut du corps, qui touchent davantage les hommes (brioche) ou les femmes ménopausées, et trois silhouettes gynoïdes, typiques de la gente féminine, avec une tendance à emmagasiner les graisses sous forme de cellulite dans les fesses, cuisses et jambes. À vous de trouver votre bon profil !

>> Participez au débat : Tous au régime : Faut-il revenir aux canons de beauté de la Renaissance ? <<

Nour Khuja