Les aliments typiques de l’automne qui vous re-boostent

Les aliments typiques de l’automne qui vous re-boostent
Les aliments typiques de l’automne qui vous re-boostent
L’automne arrivant, vous pensez avec nostalgie aux tomates, aux pêches et aux abricots dont vous vous êtes régalés cet été et vous faites la moue devant les courges et les  champignons qui débordent des étals des marchés ? Vous avez tort ! Les aliments typiques de l’automne regorgent de saveurs et sont riches en bienfaits pour la santé. Voici un petit tour d’horizon des fruits et légumes de l’automne, à consommer sans modération pour garder la forme quand les jours raccourcissent.
A lire aussi

Courges

1. Les courges

Qui dit automne dit potiron, mais aussi potimarron, courge butternut, courge spaghetti, patisson, etc. Ces fruits (car ce sont des fruits) typiques de la saison d’Halloween sont gorgés d’antioxydants qui protègent le corps des radicaux libres responsables du développement des maladies cardio-vasculaires, entre autres. Leur belle couleur orangée est en effet le signe d’une forte teneur en béta-carotène, un allié dans la lutte contre le vieillissement et la prévention des cancers. Selon la variété que vous choisissez, vous pouvez les consommer sous forme de soupes, mais aussi de gratins, et même de desserts, comme les Américains qui raffolent des tartes au potimarron
(Crédit photo : Thinkstock)

>> Citrouille et potiron : 3 recettes autour des légumes du mois <<



Agrumes

2. Les agrumes

Gorgés de vitamine C, les oranges, les mandarines et les pamplemousses ensoleillent les plats de l’automne. Ces fruits combattent efficacement le stress en participant à la production de la noradrénaline et la dopamine, également appelées « hormones du bonheur ». Quant aux citrons, leurs propriétés anti-inflammatoires et leur action antiseptique vous protègent des angines et maux de gorge. Riches en fibres et peu caloriques, les agrumes peuvent être consommés sous forme de jus, évidemment, mais également en confitures au petit-déjeuner. Pour faire le plein de vitamine C dès le réveil.
(Crédit photo : Thinkstock)



Champignons


3. Les champignons

Mal-aimés, les champignons sont pourtant faciles à cuisiner et riches en bienfaits pour la santé. En plus d’être une source importante de vitamine D, bénéfique pour le système immunitaire, ils apportent en effet des minéraux et des oligoéléments essentiels. En accompagnement, ils rehaussent la saveur de nombreux plats et se marient parfaitement avec la viande. Si vous aimez partir à la cueillette des champignons dans les bois, faites tout de même attention à bien discerner les champignons comestibles des autres.

(Crédit photo : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE)

Choux de Bruxelles

4. Les choux de Bruxelles

Les choux de Bruxelles, légume typique de l’automne, sont souvent associés à des mauvais souvenirs d'enfance. Pourtant il suffit de savoir les cuisiner pour les savourer : sautés à la poële après avoir été précuits dans de l’eau bouillante, ils constituent un très bon accompagnement aux viandes, par exemple. Les atouts des choux de Bruxelles sont nombreux : ils sont non seulement riches en vitamines A, B et C, mais aussi en fibres.

(Crédit photo : Thinkstock)




Panais

5. Les panais

Le panais, que l’on classe dans la catégorie des légumes anciens, est le cousin de la carotte, dont il a cependant un goût très différent. Souvent négligé, le panais est un allié pour votre santé. En effet, ce légume-racine contient un antioxydant nommé apigénine, qui réduirait l'activité d'une enzyme jouant un rôle dans le développement du cancer ainsi que dans d'autres maladies chroniques. Il est également riche en fibres, en vitamines (B1, B6, B9 et C) et en minéraux (potassium, zinc, magnésium, fer, phosphore et cuivre). Pour l’apprivoiser, commencez par le consommer sous forme de soupe.
(Crédit photo : Thinkstock)

>> Le retour en cuisine des légumes oubliés <<