Grossesse et accouchement : comment vous préparer sereinement ?

Grossesse et accouchement : comment vous préparer sereinement ?
Grossesse et accouchement : comment vous préparer sereinement ?
On parle parfois de l'accouchement comme d'une délivrance. Car durant les neuf mois qui le précèdent, les femmes enceintes craignent et redoutent l'épilogue de la grossesse, objet de tous les fantasmes. Terrafemina vous rassure et vous aide à préparer sereinement votre accouchement.
A lire aussi


Vous avez 9 mois pour penser au jour J. Il est important de se préparer à l’accouchement et pas seulement en en parlant avec votre gynécologue. N’hésitez pas par exemple à consulter une sage-femme qui saura vous rassurer. Vous redoutez la douleur des contractions et de la délivrance ? Plusieurs solutions s’offrent à vous.

Tout d’abord l’haptonomie : il s’agit d’une préparation à l’accouchement en douceur. Elle utilise à la fois le toucher et la voix pour communiquer avec le fœtus. L'haptonomie permet ainsi de développer un lien entre la mère, le père, et le bébé.

Autre technique antidouleur dont on parle de plus en plus, l’accouchement sous hypnose, qui requiert une préparation bien en amont. L’hypnose permet en effet à la femme qui accouche de modifier ses perceptions et donc de maîtriser la douleur qui accompagne les contractions et l’expulsion. Elle permet d’éviter la péridurale, cette piqûre anesthésiante effectuée en bas du dos.

Les femmes qui refusent la péridurale, avec ou sans hypnose, sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses. C’est le cas de Sophie qui nous raconte comment elle a donné naissance à ses deux enfants dans la douleur mais sans traumatisme.
Le refus de péridurale, que critiquent d’ailleurs beaucoup de gynécologues, fait partie de la tendance actuelle de retour à l’accouchement naturel. Cette tendance se manifeste sous plusieurs formes. Par exemple, des femmes préfèrent accoucher dans le confort de leur maison plutôt que dans une maternité. Il est vrai que l’environnement médical est très froid et impersonnel, mais que se passe-t-il en cas de complications ? C’est de toute façon exclu en cas de grossesse à risques.

D’autres adeptes de l’accouchement naturel réclament de pouvoir accoucher dans l’eau.  Rares sont les maternités en France qui proposent des baignoires pour donner la vie (plus pratique qu’à la maison) mais l’idée fait son chemin. Il est vrai que l’accouchement aquatique permet de réduire nettement les douleurs. Il a aussi l’avantage de modifier la position de la femme qui accouche : elle peut s’accroupir, ce qui est la meilleure position pour enfanter. Pourtant dans la plupart des maternités on accouche encore allongée sur le dos, ce qui n’est pas naturel.

Crédit photo : Fuse

VOIR AUSSI

Faut-il craindre l’accouchement ?
Combien coûte un accouchement ?
Après l’accouchement, quels sports pratiquer avec bébé ?

Plus d'actu sur : Accouchement

Ce tuto sur l'accouchement avec une balle de ping pong fait le buzz
4 conseils pour rebooster sa libido après un accouchement
4 mythes post-accouchement qui sont (en fait) complètement faux