Le cancer du poumon tuera bientôt plus de femmes que le cancer du sein

Le cancer du poumon tuera bientôt plus de femmes que le cancer du sein
Le cancer du poumon tuera bientôt plus de femmes que le cancer du sein
Le cancer du poumon est sur le point de devenir plus meurtrier, pour les femmes, que le cancer du sein. En cause, selon une récente étude italo-suisse, la flambée du tabagisme féminin dans les années 1960.
A lire aussi


A l’horizon 2015, le cancer du poumon aura supplanté le cancer du sein, tuant davantage d’Européennes que ce dernier, si l’on en croit une étude italo-suisse, dont les résultats ont été publiés dans la revue médicale « Annals of oncology ».

Parallèlement au vieillissement de la population, le nombre de décès des suites d’un cancer devrait continuer à augmenter, passant de 1,23 million en 2009 à 1,31 million en 2013, selon les estimations de cette enquête menée auprès de 738 000 hommes et 576 000 femmes dans les 27 pays de l’Union européenne. Mais alors que le taux de mortalité par cancer du sein chez les femmes devrait diminuer de 7% dans les deux prochaines années, celui concernant le cancer du poumon devrait, lui, progresser de 7% au cours de la même période.

La flambée du tabagisme féminin en cause

Rien d’étonnant pour Carlo La Vecchia, l’un des co-auteurs de l’étude, qui explique cette flambée des cancers du poumon chez les femmes par l’augmentation considérable du nombre de fumeuse dans les années 1960 et 1970, dont les effets se manifestent des décennies plus tard. Pas d’alarmisme pour autant, le site RTL.fr rapporte que cette tendance « pourrait s’inverser après 2020 en raison d’une diminution du tabagisme féminin en Europe ces dernières années ». En Pologne et au Royaume-Uni, le cancer du poumon, principale cause de décès par cancer chez l’homme, est déjà devenu le plus meurtrier chez la femme également, devançant celui du sein.

VOIR AUSSI

Cancer : les femmes y survivent mieux que les hommes
Cancer du sein : l'efficacité des mammographies de dépistage mise en cause
Bientôt un vaccin contre le cancer du poumon ?
Un cancer sur cinq serait dû à l'alimentation