Fumer est moins dangereux que l'absence d'activité physique

Fumer est moins dangereux que l'absence d'activité physique
Fumer est moins dangereux que l'absence d'activité physique
La sédentarité fait 5,3 millions de morts par an dans le monde, contre 5,1 millions pour le tabac, selon une étude établie par l'International Chair on Cardiometabolic Risk (ICCR).
A lire aussi


Ne pas faire de sport est plus mortel que de fumer, selon une étude menée par l'International Chair on Cardiometabolic Risk (ICCR), qui révèle que 5,3 millions de décès par an sont liés au manque d’activité physique, contre 5,1 millions pour le tabac.

Se déplacer uniquement en voiture, rester assis toute la journée au bureau, prendre l'ascenseur, ou encore s'affaler dans le canapé devant la télé est mauvais pour la santé, et ces habitudes doivent être bannies du quotidien.

Aujourd'hui, environ 35% de la population française ne pratique aucune activité physique, ce qui augmente d'un quart le risque d'obésité, de cancer et de diabète.

Comment éviter de contracter l'une de ces maladies ? En bougeant. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de pratiquer 150 minutes d’activité modérée par semaine pour être en bonne santé, soit 30 minutes de marche rapide cinq fois par semaine.

De son côté, l’ICCR conseille de réaliser de simples gestes au quotidien pour garder la forme :
- bouger tous les jours au moins 30 minutes
- aller au travail à pied ou à vélo
- se garer plus loin ou descendre une station avant son travail ou son domicile
- diminuer le temps passé assis, se lever toutes les heures au moins une minute
- prendre les escaliers
- faire ses courses à pied

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Cinq exercices physiques pour les pressées et les paresseuses
L'inactivité physique tue une personne sur dix dans le monde
Cancer : deux heures et demi de sport par semaine, préconise l'OMS