Après Cruyff et Beckenbauer, Ronaldinho se lance aussi dans la chanson – vidéo

Après Cruyff et Beckenbauer, Ronaldinho se lance aussi dans la chanson – vidéo
Après Cruyff et Beckenbauer, Ronaldinho se lance aussi dans la chanson – vidéo
Dans cette photo : Johan Cruyff
L’homme est connu pour faire la fête, avoir un sens inégalé du rythme et ne jamais se départir de sa bonne humeur. A six mois de la Coupe du monde au Brésil et alors que sa participation est loin d’être évidente, Ronaldinho – l’ancienne idole du PSG – ne s’en laisse donc pas conter et empoigne vigoureusement le micro. « Vai Na Fé » sera-t-il son premier hit ?
A lire aussi
Des surfeuses en talons aiguilles contre les compétitions sexistes – vidéo
sport
Des surfeuses en talons aiguilles contre les compétitions...


Des footballeurs qui poussent la chansonnette, quoi de plus classique. Et de plus picaresque. Ronaldinho, réputé autant pour ses cassages de reins que pour ses frasques nocturnes, ne pouvait y échapper. Et l’anciennne star du PSG et de la Seleção de marcher dans les pas de Just Fontaine, Johan Cruyff, Franz Beckenbauer, Paul Gascoigne, Enzo Scifo, Roger Milla, Marius Trésor, Chris Waddle et autre Basile Boli. De l’Angleterre à la Hollande, en passant par le Cameroun, l’Allemagne ou les Antilles, que du beau linge, des joueurs de classe mondiale et des tubes – et oui, c’est comme ça qu’on disait au siècle dernier – à l’avenant…

Ronaldinho garde la foi comme Ophelie Winter

L’ancien « meilleur milieu offensif brésilien du monde », âgé aujourd’hui de 33 ans, ne pouvait donc laisser passer telle opportunité. Raison pour laquelle le joueur de l’Atlético Mineiro a accepté sans mal l’invitation de son ami Edcarlos da Conceição Santos, rappeur de son état et plus connu sous le nom de EdCity. Dans le clip officiel du titre « Vai Na Fé » (Garde la foi, Ndr), on voit donc les deux potes en studio tout heureux d’être là : Ronaldinho au refrain avec des faux airs de Doc Gyneco tandis que EdCity, sorte de Willy Denzey auriverde, alterne chant et scansion. Si l’on ne se formalise pas du rendu sonore somme toute assez exécrable, le résultat n’a vraiment rien d’infamant. Excepté la ritournelle de Just Fontaine, il est du moins bien meilleur que celui de ses illustres prédécesseurs (les vedettes citées plus haut). Jugez d’ailleurs par vous même, avec ce petit florilège de gros hits auquel - évidemment – vous ne pouviez échapper…

Edcity & Ronaldinho « Vai Na Fé Clipe »





Just Fontaine Chante Gil Bernard « Chouette ! »





Johan Cruyff « Oei, Oei, Oei (dat was me weer een loei) »






Franz Beckenbauer « Gute Freunde Kann Niemand Trennen »





Marius Trésor « Sacré Marius »





Roger Milla « Sandy »



Enzo Scifo « Gagné d'avance »



Paul Gascoigne aka Gazza « Fog On the Tyne »





Basile Boli & Chris Waddle « We've got a feeling »



À propos
Johan Cruyff