"Ultra-Violence" : Lana del Rey donne la date de sortie de son album

"Ultra-Violence" : Lana del Rey donne la date de sortie de son album
"Ultra-Violence" : Lana del Rey donne la date de sortie de son album
Dans cette photo : Lana Del Rey
C’est un petit miracle comme il y en a peu. Lana Del Rey a laissé fuiter, bien malgré elle, la date de sortie de « Ultra-Violence », son prochain disque. Et c’est à des fans californiens que le monde entier doit ce scoop.
A lire aussi

Le 1er mai 2014 sera, comme le veut la coutume, le jour de la fête du travail mais également, la date de sortie du troisième album tant attendu de Lana del Rey, Ultra-Violence. Au regard des ventes mirifiques du précédent Born To Die, l’annonce faite par la chanteuse est un événement, largement commenté sur les réseaux sociaux. Et ce, d’autant plus que ladite déclaration n’a rien d’officiel. Et c’est là que l’histoire devient cocasse…

Ultra-Violence, un des événements musicaux de 2014

Dans une industrie du disque qui raffole plus que tout des off à ne surtout pas éventer, des teasing à répétition et autres bruits de studio classés « secret défense », les confidences involontaires de Lana del Rey ont de quoi mettre en émoi l’ensemble de la profession. A la poubelle donc une partie de la stratégie marketing savamment orchestrée par son label Interscope, connu pourtant pour son sens affûté de l’entertainment. En effet, la malheureuse star new-yorkaise a lâché le morceau à des fans rencontrés dans une rue de Los Angeles. Et ce, évidemment, sans savoir qu’elle était filmée.

Une Lana del Rey accessible et un cadeau bien inattendue

La scène est tournée de nuit, dans une rue de la mégalopole californienne. Disponible et chaleureuse, on voit donc Lana del Rey entonner un « Happy birthday to you » à un de ses admirateurs manifestement très touché par la ritournelle. Et la chanteuse d’être ensuite interpellée sur la sortie imminente de son prochain opus… « Il sort bientôt, le 1er mai », répond-elle sans malice. Sa « street-intervieweuse », éberluée de voir un tel scoop lui tomber tout crû dans la bouche, ne peut s’empêcher de s’en féliciter. Visage déconfit de la star qui essaye tant bien que mal de se rattraper aux branches en bredouillant un « Je crois, je ne suis pas sûre…” bien peu convaincant. Pour l’heure, sa maison de disques, mis devant le fait accompli, n’a pas confirmé.