Torah Bright, Jackie Chamoun, Marta Wojcik... : ces athlètes sexy qui font parler des filles à Sotchi

Torah Bright, Jackie Chamoun, Marta Wojcik... : ces athlètes sexy qui font parler des filles à Sotchi
Torah Bright, Jackie Chamoun, Marta Wojcik... : ces athlètes sexy qui font parler des filles à Sotchi
Aux JO russes de Sotchi, des sportives particulièrement sexy mettent le feu aux caméras. Parmi celles-ci, on trouve notamment la snowboardeuse australienne Torah Bright, les patineuses polonaises Marta Wojcik et Aida Bella, et surtout, la courageuse skieuse libanaise Jackie Chamoun.
A lire aussi


Des athlètes ou des top-modèles ? Potentiellement les deux à la fois. Car depuis le début des jeux de Sotchi, c’est bien la partie féminine des délégations qui tient Le monde en haleine, dans tous les sens du terme. Une tendance symbolisée par la skieuse Jackie Chamoun, dont les seins nus ont fait le tour du web après l’exhumation d’une vidéo datant de 2011. Dans ce making-of d’une séance photo initialement destiné à un usage privé, on peut voir la libanaise poser pour le prince mexicain Hubertus von Hohenlohe, lui-même ancien skieur olympique. Immédiatement, le ministre sortant de la Jeunesse et des Sports Fayçal Karamé a demandé au comité olympique libanais d'agir pour « protéger la réputation du pays ». Hélas pour lui, une vague de soutien à Jackie, qui s’était pourtant excusée, est apparue sur Twitter avec le hashtag #StripforJackie. Le monde entier s'est déshabillé pour manifester son appui à la dame au cèdre. Réputation donc.

Les tracés dangereux de Sotchi

Parlons aussi de l’éblouissante Torah Bright, snowboardeuse australienne régulièrement classée parmi les plus belles femmes des JO. Yeux bleus, cheveux blonds, plus une médaille d’argent en halfpipe, il n’y a vraiment pas de justice... Ou des Polonaises Marta Wojcik et Aida Bella, patineuses de vitesse de leur état, qui souhaitaient aussi faire glisser les regards. Pour s'en assurer, elles ont posé pour le célèbre magazine Playboy. Mais n’oublions pas la très technique Sud-Coréenne Kim Yu-na, en patinage artistique, qui signe ici ses derniers jeux. Ou encore la curleuse Liudmila Privivkova, digne représentante d’une délégation russe qui n’a pas hésité à orchestrer ses photos de nu pour coller aux clichés sur le froid pays. Par ailleurs, c'est l'ex-championne Alina Kabaeva, maîtresse supposée de Poutine, qui a reçu l'honneur d'allumer la vasque olympique. L’oncle Sam, enfin, a répondu présent avec une délégation redoutable, comme taillée sur mesure pour damer le pion aux cyrilliques. On y trouve notamment (mais pas exclusivement) Allison Baver, en patinage de vitesse, la sauteuse à ski Sarah Hendrickson, la skieuse alpine Abby Ghent, et surtout, son estimée collègue Julia Mancuso. Bref, à Sotchi, les filles donnent show.

Dans l'actu