Sotchi : NBC fait pleurer Bode Miller en direct

Sotchi : NBC fait pleurer Bode Miller en direct
Sotchi : NBC fait pleurer Bode Miller en direct
La correspondante de la chaîne américaine NBC à Sotchi, Christin Cooper, aime jouer sur la corde sensible. La journaliste n'a pas hésité à évoquer, à de nombreuses reprises, la mort du frère de Bode Miller. Le but ? Faire craquer, en direct, le champion américain médaillé de bronze du Super G.
A lire aussi
Une présentatrice météo priée de se couvrir en direct à la télévision
News essentielles
Une présentatrice météo priée de se couvrir en direct à...


Christin Cooper avait visiblement très envie que Bode Miller pleure, après sa médaille de bronze acquise lors du Super G des JO de Sotchi. La correspondante de la chaîne américaine NBC n'a pas hésité à évoquer, à plusieurs reprises, la mort du frère du skieur américain pour le faire craquer devant les caméras.

Un frère disparu à 29 ans en avril dernier

Le frère de Bode Miller, Chelone, est mort d'une crise d'épilepsie en avril d'épilepsie en avril dernier à 29 ans. Christin Cooper n'a pas hésité à assaillir, le skieur le plus médaillé de l'histoire des JO, de questions sur la tragédie. Et la journaliste de poursuivre, malgré un Bode Miller déjà au bord des larmes et visiblement mal à l'aise. 

L'Américain de 36 ans, le plus vieux médaillé en ski alpin de toute l'histoire des Jeux olympiques, a fini par fondre en larmes après que la correspondante de NBC lui a demandé si cette performance était dédiée à son frère et si Bode avait pensé à lui en levant les yeux au ciel au départ.

La main sur l'épaule qui fait froid dans le dos

Puis, l'effet escompté arrivé, la journaliste a poussé le vice jusqu'à poser la main sur l'épaule de Bode Miller effondré, en glissant un cynique « oh, sorry ». Pas gênée, les équipes de NBC ont ensuite continué de filmer, sous différents angles, un Bode Miller parti se cacher derrière les barrières et visiblement très atteint.