Claire Keim et Bixente Lizarazu : le secret d'un couple qui dure ? l'absence de routine

Claire Keim et Bixente Lizarazu : le secert d'un couple qui dure ? l'absence de routine
Claire Keim et Bixente Lizarazu : le secert d'un couple qui dure ? l'absence de routine
Dans cette photo : Claire Keim
Il est coutume de dire que " l'amour dure trois ans ". Et pourtant, Bixente Lizarazu et Claire Keim coulent des jours heureux depuis prés de huit ans. Le champion du monde 98 et l'actrice ont confié le secret de leur bonheur, cette semaine dans les colonnes de "Paris Match".
A lire aussi
Pour que votre couple dure, mieux vaut avoir le même salaire
News essentielles
Pour que votre couple dure, mieux vaut avoir le même...


Un ancien footballeur et une actrice. Sur le papier, ce genre d'histoire ne fait, souvent, pas long feu. Et pourtant, Bixente Lizarazu et Claire Keim vivent une parfaite idylle depuis 2006. Le secret de leur réussite ? Chacun arrive à vivre heureux de son côté, bien occupé par de nombreuses activités professionnelles. Les retrouvailles sont donc d'autant plus appréciées à chaque fois.

« Nos obligations professionnelles nous séparent souvent
, explique Claire Keim. Finalement, c’est une grande chance que nous avons de nous manquer », poursuit-elle. Et l'actrice de poursuivre : « On ne fait pas tout ensemble. Je pense qu’il est important de garder son indépendance et de cloisonner ce qui touche à la vie professionnelle. » Le pire ennemi pour la compagne de l'ancien joueur du Bayern Munich, c'est la routine.

« Nous n'avons pas d'habitudes, pas de quotidien »


« Nous n'avons pas d'habitudes, pas de quotidien, pas de routine. C'est beaucoup plus difficile de se lasser de quelqu'un qui vous manque tout le temps ». Et la recette semble fonctionner au mieux. Bixente Lizarazu et Claire Keim sont en effet les heureux parents d'une petite Uhaina, née il a cinq ans et demi.

Quant à "Liza", en bon consultant, il suit chaque match de football avec une rigueur quasi monastique aux dires de sa compagne : « Il reste hyperconcentré, il ne faut pas faire de bruit ! », confie celle qui préfère, dans ces moments là, « écrire ou jouer du piano dans (son) bureau ».