Destiny's Child : une ex-membre du groupe passe par la case prison

Destiny's Child : une ex-membre du groupe passe par la case prison
Destiny's Child : une ex-membre du groupe passe par la case prison
Dans cette photo : Beyoncé
Ex-membre des Destiny’s Child, Farrah Franklin refait parler d’elle depuis ce week-end. La chanteuse de 33 ans, repérée au début des années 2000 par Beyoncé, a été arrêtée pour trouble à l’ordre public.
A lire aussi


Son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant, Farrah Franklin a fait partie de l’un des groupes de RNB les plus prolifiques et les plus connus des années 2000 : les Destiny’s Child. Mais si la chanteuse de 33 ans fait aujourd’hui parler d’elle, ce n’est pas pour ses qualités vocales mais plutôt à cause de ses récents démêlés avec la justice. En effet, le week-end dernier, dans la nuit de samedi à dimanche, la jeune femme aurait été arrêtée par les forces de l’ordre de Caroline du Sud et placée en détention dans l’établissement pénitencier de Conway pour trouble à l’ordre public. C’est le site américain TMZ qui a révélé l’affaire, précisant que Farrah Franklin aurait été relâchée le jour même, après avoir versé une caution de 280 dollars.

Beyoncé se refuse à tout commentaire

Si aucune information concernant les causes de cette arrestation n’a été dévoilée, il semble que l’alcool soit en cause et que cette addiction a déjà conduit l’ex-Destiny’s Child derrière les barreaux. Pour preuve, en 2011, sous l’emprise de l’alcool, elle avait déjà été arrêtée à Los Angeles pour conduite contraire aux bonnes mœurs.

A noter que Beyoncé, ex-leader des Destiny’s Child, n’a pour l’heure fait aucun commentaire suite à cette information.