Gad Elmaleh : "On doit parler au public de ce qu'il ressent"

Gad Elmaleh : "On doit parler au public de ce qu'il ressent"
Gad Elmaleh : "On doit parler au public de ce qu'il ressent"
Dans cette photo : Gad Elmaleh
L'attentat abject contre la rédaction de Charlie Hebdo est encore dans toutes les têtes. Notamment dans celle de Gad Elmaleh. L'humoriste, invité d'Alessandra Sublet, mercredi 22 janvier, est revenu sur un autre drame : les attentats du 11 septembre et la façon dont il avait abordé les événements, à l'époque, avec son public.
A lire aussi


Un peu plus de deux semaines après la vague d'attentats qui a secoué la France, Gad Elmaleh était l'invité d'Alessandra Sublet dans Un soir à la Tour Eiffel, mercredi 22 janvier. Une émission exceptionnellement tournée à l'Alpe d'Huez en raison du lancement du festival international du film de comédie qui se déroule dans la station alpine.

L'occasion pour l'humoriste de revenir sur la tragédie et d'en évoquer une autre : les attentats du 11 septembre 2001. Le compagnon de Charlotte Casiraghi est revenu sur la façon dont il avait abordé les attaques contre le World Trade Center avec son public. « On doit parler au public de ce qu'il ressent, car il est anxieux pour nous (…) Ce soir-là, j'ai sorti une petite phrase, un lien. Parce que continuer comme si de rient n'était, ce n'est pas possible », a-t-il fait savoir.

Et de conclure : « le public a besoin de lien pour être rassuré, pour voir qu'on peut continuer à rigoler ensemble ».