Se faire livrer un chaton pour sa pause déjeuner, c'est possible

Se faire livrer un chaton pour sa pause déjeuner, c'est possible
Se faire livrer un chaton pour sa pause déjeuner, c'est possible
Oubliez les sushis. Grâce à l'application Uber, on peut maintenant se faire livrer un chaton au bureau pour une pause câlin.
A lire aussi

Le chat, remède à tous les maux ? C'est en substance ce que de nombreuses études tendent à prouver. En effet, il a été démontré qu'en plus d'être super cute et LOL à souhait, le chat aurait de véritables vertus thérapeutiques pour lutter contre le stress, l’insomnie ou l’anxiété. Ce n'est sûrement pas un hasard si une entreprise au Japon a mis en place un « bonus chat » de 5 000 yens, soit 35 euros, pour inciter ses employés à amener leur matou tous les matins au bureau.

Alors que la "ronron thérapie" gagne du terrain et que de plus en plus d'entreprises, notamment aux Etats-Unis, introduisent les animaux de compagnie dans l'antre de l'open-space, la société Uber, toujours prête à faire le buzz, s'engouffre dans la brèche en lançant... un service de livraison de chat. Le principe ? Se faire porter un chaton au bureau pour une pause câlin de 15 minutes. Pour recevoir son petit colis à poils, il suffit de télécharger l'application UberKittens, de déterminer l'heure de livraison (entre midi et 16h), de payer 20,50 livres (environ 27 euros) et d'attendre en trépignant d'impatience.

>>A lire aussi : Des vidéos de chats contre le cancer : le LOL utile<<


La bonne idée de cette initiative : les chatons viennent de foyers pour animaux et tous les bénéfices de cette opération leur seront reversés. Mieux, si vous avez un coup de foudre pour l'une des boules de poils, vous pouvez l'adopter illico presto. Malheureusement, l'appli UberKittens n'a pour l'instant été déployée qu'aux Etats-Unis et en Australie. A quand un chaton-express pour égayer notre sinistre pause salade le midi ?

La pub pour l'application UberKitten en Australie :