Lady Gaga : elle dément les rumeurs d’escroquerie

Lady Gaga : elle dément les rumeurs d’escroquerie
Lady Gaga : elle dément les rumeurs d’escroquerie
Accusée d’avoir escroquer le Japon en gardant une partie des fonds récoltés en faveur du tsunami, la chanteuse Lady Gaga a fait savoir, via un communiqué, qu’elle niait en bloc toutes ces accusations.
A lire aussi
Lady Gaga mise a nu par Jean-Paul Gaultier, ce soir sur TF6 !
mode
Lady Gaga mise a nu par Jean-Paul Gaultier, ce soir sur...

C’est Ari Kresch, avocat du Michigan, qui s’en est pris à la star la semaine dernière. Selon lui, sur la totalité des fonds récoltés grâce aux bracelets mis en vente par la star pour venir en aide au Japon, 5 millions n’ont pas été rendus et seraient dans la poche de la pop star.

Mais l’avocat précise également qu’elle n’a jamais divulgué le coût de production de ces bracelets et le montant qu’elle comptait reverser au Japon. Toujours selon les dires de l’avocat, la chanteuse aurait également profité d’une taxe pour récolter de l’argent pour ses propres besoins.

Lady Gaga, silencieuse jusqu’à présent, a souhaité répondre à ces accusations vendredi, via un communiqué écrit pas son porte-parole Holly Shakoor et transmis à l’AFP : « Ce procès sans fondement est indigne et détourne l'attention de l'action généreuse des fans du monde entier qui ont soutenu le peuple japonais. L'intégralité du don de 5$ fait en même temps que la commande de chaque bracelet servira à soutenir la cause. Aucun bénéfice n'est fait avec les frais de livraison. Les taxes ont été calculées en accord avec la législation locale. Lady Gaga a mis en jeu ses propres bénéfices dans cette cause et continue de soutenir les victimes de cette catastrophe ».

VOIR AUSSI

Lady Gaga poursuivie en justice pour détournement de fonds ?

Vidéo : Lady Gaga chauve ! Pour de vrai ?

Lady Gaga: la star lance 'Blackplane', son propre réseau social avec Google !

Cannes : « Judas » de Lady Gaga fait un malheur au « Grand Journal » de Canal+