Violences conjugales : lourd bilan au premier semestre en Île-de-France

Violences conjugales : lourd bilan au premier semestre en Île-de-France
Violences conjugales : lourd bilan au premier semestre en Île-de-France
Sept homicides et tentatives de meurtre en Île-de-France suite à des violences conjugales ont été recensés au premier semestre 2012, selon un communiqué de la Préfecture de police de Paris paru ce mercredi. Un bilan qui reste considérable, malgré le travail de prévention.
A lire aussi


Mercredi, la Préfecture de police de Paris a publié un communiqué dénombrant les agressions violentes au sein du domicile conjugal : au premier semestre 2012, sept homicides et tentatives de meurtre ont ainsi été recensés en Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et à Paris. Au total, pour tous types de violences confondus - physiques et psychologiques – 6 132 faits commis au sein du couple ont été constatés et traités par les services de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) au cours de l’année 2011. On en dénombre 4 995 pour le premier semestre 2012.

Des statistiques obtenues grâce au travail de 300 « référents violence conjugale », qui mènent « un travail de prévention et de partenariat » avec la police judiciaire, notamment autour du viol conjugal. Ainsi, 67 viols au sein de couple ont été répertoriés par la police dans la région parisienne au cours de ce premier semestre. Le passage à la procédure judiciaire représente seulement 16% de l’ensemble des faits de violence constatés par la DSPAP. L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales avait révélé en 2011 que très peu de femmes et hommes avouent être victimes de violences conjugales à leur médecin ou à la police, et ils ne sont qu’une minorité à porter plainte.

Salima Bahia

Crédit photo : Polka Dot

VOIR AUSSI

Plus de cadres que de chômeurs chez les maris violents
Le dossier Terrafemina sur les violences faites aux femmes
Un portable d’urgence pour les femmes battues

Plus d'actu sur : Journée internationale contre les violences faites aux femmes

Sexisme et violence : tout commence à l'école
Violences faites aux femmes : la formation des professionnels, une urgence
Violences faites aux femmes : le "plan global" de Hollande en cinq points