Les députés ne veulent pas baisser leur salaire

Les députés ne veulent pas baisser leur salaire
Les députés ne veulent pas baisser leur salaire
Cette mesure est proposée par Lionnel Luca, un député UMP.
A lire aussi
Un député LREM utilise le sexisme pour faire parler de lui
News essentielles
Un député LREM utilise le sexisme pour faire parler de lui

A-t-il voulu faire parler de lui ? Voulait-il se faire détester de toute la communauté politique ? Quoiqu’il en soit, sa proposition fait du bruit. Il propose que chaque député baisse son salaire de 10% et afin que tout se fasse dans les règles de l’art, il souhaiterait qu’un amendement soit signé dans ce sens. Le salaire d’un député est de 5200 euros par mois, le salaire déduit de ces 10% se monterait donc à 4500 euros.

Le 14 novembre prochain, il parlera devant ses pairs dans l’hémicyle. Il trouve que les députés donnent une part de leur salaire puisque les français traversent tant bien que mal la crise économique : « On est dans une situation difficile, comme jamais depuis la Seconde Guerre mondiale, justifie-t-il. Je ne peux pas dire à mes concitoyens de faire des efforts et m’en exonérer».

Pour le moment seuls 21 députés UMP sur les 307 existant ont cosigné l’amendement. Même au sein d’un groupe politique, cette idée divise. Christian Jacob, le président de l'UMP va même jusqu’à dire que tout ceci n’est qu’une « connerie » : « Il ne faut pas chercher à faire un coup politique. Les indemnités des parlementaires sont gelées depuis deux ans, car elles sont indexées sur l’indice de la fonction publique. Et on n’a pas fait le choix de diminuer les salaires des fonctionnaires, il n’y a donc pas de raison de diminuer l’indemnité des parlementaires

Chacun défend son opinion comme il peut. Certains disant que le salaire d’un député français est dans la fourchette basse de l’Europe et que ce choix peut se faire individuellement. La gauche n’apprécie pas non plus cette mesure : René Dosière, député de gauche a dit « il aurait été plus astucieux de supprimer tout cumul des indemnités, ça aurait du sens. Mais la droite l’a repoussé à chaque fois que je l’ai proposé ». Alors coup de bluff ou réelle envie d’aider les français ?

VOIR AUSSI

Sexisme à l'Assemblée : Bernard Accoyer dénonce des accusations infondées

80 députés UMP réclament le retrait de manuels scolaires

Radars : les députés UMP grognent contre la suppression des panneaux

Les députés veulent sanctionner les clients des prostituées