Femen Tunisie : Amina Tyler menacée de lapidation

Femen Tunisie : Amina Tyler menacée de lapidation
Femen Tunisie : Amina Tyler menacée de lapidation
Leader du nouveau groupe Femen en Tunisie, Amina Tyler, 19 ans, serait sous le coup d’une condamnation à mort. La jeune féministe avait publié des photos d’elle seins nus avec les inscriptions « F**k your morals » sur sa page Facebook, et avait reçu des menaces des islamistes. Un prédicateur salafiste réclamerait sa lapidation.
A lire aussi


La jeune Tunisienne qui a pris les rênes du mouvement Femen dans son pays serait sous le coup d’une condamnation à mort par lapidation, selon le Huffington Post. Amina Tyler, activiste de 19 ans, a posté sur la page Facebook Femen-Tunisie, une photo d’elle seins nus, avec les mots « F**k your morals » inscrits au marqueur noir sur sa poitrine. Une autre photo aurait alimenté la polémique, on y voyait la jeune femme seins nus en train de fumer une cigarette, avec écrit en arabe sur la poitrine : « Mon corps m’appartient et ne renferme l’honneur de personne. »


Menacée de lapidation

Selon les médias locaux, ce crime pourrait lui coûter deux ans de prison et une amende. Mais un prédicateur salafiste du nom de Almi Adel, dirigeant d’une Commission pour la promotion de la vertu et la prévention du vice promet une peine bien plus sévère, selon le journal local Kapitalis : « La demoiselle devrait être punie selon la charia de 80 à 100 coups de fouet, mais en vue de la gravité de ses actes, elle mérite d’être lapidée ». Et le religieux d’ajouter : « Ses actes pourraient s’avérer épidémiques. Cela pourrait être contagieux et donner des idées à d’autres femmes. Il est donc nécessaire d’isoler l’incident. Je souhaite qu’elle soit guérie. » Injoignable depuis 5 jours, Amina aurait été internée de force par sa famille, selon certains témoignages recueillis par le Nouvel Obs.    

#Amina : rendez-vous le 4 avril

La semaine dernière, la page Facebook des Femen Tunisie avait été piratée par des radicaux islamistes annonçant : « La page a été piratée et si Dieu le veut, ces saletés vont disparaître de Tunisie ». Dans une déclaration, les Femen se sont indignées contre les « menaces barbares » des islamistes à l'encontre d'Amina : « Nous craignons pour sa vie et nous appelons les femmes à se battre pour leur liberté et contre les crimes religieux. Utilisez votre corps comme une affiche pour promouvoir la liberté. Montrez vos seins contre l’islamisme. » Une journée d’action a été décrétée le 4 avril pour s’opposer aux menaces dont fait l’objet Amina Tyler. Déjà 15 600 personnes, encouragées par les activistes féministes et anti-religieux, ont signé une pétition pour engager des poursuites contre les auteurs de ces menaces. Les signataires sont encouragées à poster des photos d’elles seins nus sur les réseaux sociaux, et à tweeter avec le hashtag #Amina.


VOIR AUSSI

Arianna Huffington : "On m'a appris à ne jamais avoir peur de l’échec" - interview
Michelle Obama dans Vogue : la maman poule se confie
Nouveau pape 2013 : François et les femmes

Dans l'actu