Une lettre empoisonnée à la ricine pour Barack Obama

Une lettre empoisonnée à la ricine pour Barack Obama
Une lettre empoisonnée à la ricine pour Barack Obama
Dans cette photo : Barack Obama
Plus de peur que de mal. C’est une lettre qui contenait des traces de ricine (un poison) que le président Barack Obama aurait pu avoir entre les mains si son service de sécurité n’avait pas fait son travail.
A lire aussi

Alors qu’un sénateur avait déjà reçu un courrier contenant des traces de ricine il y a peu de temps, c’est le président américain Barack Obama qui a lui aussi eu droit à un courrier empoisonné. Heureusement, les Services Secrets ont rapidement détecté les traces de poison, et le courrier a été placé en quarantaine.

« Le 16 avril 2013, une lettre adressée au président et contenant une substance suspecte a été reçue dans un centre postal de la Maison Blanche », indique un porte-parole.

Immédiatement, la presse a fait le lien avec les attentats lors du marathon de Boston, mais le FBI a calmé le jeu en indiquant qu’il n’en était rien pour l’instant. Une enquête est cependant en cours afin de faire toute la lumière sur ces courriers empoisonnés adressés au gouvernement.