New York : les femmes seins nus dans la rue ne seront plus verbalisées

New York : les femmes seins nus dans la rue ne seront plus verbalisées
New York : les femmes seins nus dans la rue ne seront plus verbalisées
Les femmes peuvent librement se promener seins nus dans les rues de New York. Les policiers ont en effet été rappelés à la loi, qui, depuis 1992, autorise ces dames à se promener torse nu, au même titre que les hommes. Un pas supplémentaire vers l'égalité entre les deux sexes qui ravit les féministes.
A lire aussi
"Marchez comme une femme" : le petit guide à l'usage des hommes dans la rue
News essentielles
"Marchez comme une femme" : le petit guide à l'usage des...


Égalité des sexes oblige, cet été, les femmes auront le droit de se balader seins nus dans les rues de New York. Une loi datant de 1992 dispose en effet que les femmes peuvent se promener topless partout où les hommes ont le droit de se montrer torse nu. Mais en pratique, rares étaient les policiers du NYPD qui respectaient le texte. Cette année, cela va changer : le New York Times explique en effet que les services de police ont reçu une note dans laquelle la loi leur est rappelée. « Même si se montrer seins nus attire beaucoup l'attention, les agents devront dans ce cas disperser la foule et adopter des mesures coercitives », précise le quotidien.


Un délit passible de 5 ans de prison en France

Si les féministes voient dans l'application stricte de ce texte un pas supplémentaire vers l'égalité totale entre hommes et femmes, il s'agit surtout, théoriquement, de mettre les deux sexes à égalité face à la lutte contre les grosses chaleurs.

Pour rappel, en France, il est strictement interdit aux femmes de se promener seins nus dans la rue : les contrevant(e)s risquent d'être arrêté(e)s pour attentat à la pudeur. Un délit qui relève de l'agression sexuelle selon le Code pénal et qui peut entraîner entre 3 et 5 ans de prison.

Loin des Femen, des activistes seins nus étaient parfois visibles dans les rues de New York, à l'instar de Moira Johnson. Pour cette jeune féministe, le fait que les femmes étaient jusqu'à lors le plus souvent réprimandées si elles sortaient dans la rue torse nu était aussi grave que « si des noirs ne pouvaient pas enlever leur t-shirt alors que les blancs le peuvent ». Elle témoigne dans cette vidéo tournée par le Daily Beast en 2012 (en anglais).



EN DÉBAT SUR LE COMPTOIR

Pour ou contre la légalisation du topless de rue ?