Un milliardaire hongkongais offre 95 millions d'euros à qui séduira sa fille lesbienne

Un milliardaire hongkongais offre 95 millions d'euros à qui séduira sa fille lesbienne
Un milliardaire hongkongais offre 95 millions d'euros à qui séduira sa fille lesbienne
Un magnat de l'immobilier chinois a décidé d'offrir 95 millions d'euros à l'homme qui parviendra à séduire sa fille Gigi. Problème : cette dernière est lesbienne et déjà mariée à une femme, qu'elle aime depuis neuf ans.
A lire aussi
Un père offre 50 millions d'euros à celui qui séduira sa fille homosexuelle
homosexualite
Un père offre 50 millions d'euros à celui qui séduira sa...


Souvenez-vous : en septembre 2012, Cecil Chao Sze-tsung, un milliardaire de Hong Kong avait défrayé la chronique grâce à une offre aussi surprenante qu'alléchante : l'homme d'affaire chinois proposait d'offrir 500 millions de dollars de Hongkong (soir 50 millions d'euros) à celui qui arriverait à séduire sa fille Gigi Chao. À 34 ans, cette dernière a tout pour plaire : elle est, selon son père, « belle, talentueuse et dévouée ». Mais un détail chiffonne son papa : Gigi est lesbienne, en couple depuis neuf ans et désormais civilement mariée à sa compagne Sean Eav. Ce qui forcément, rend la tâche plus délicate.

Plus d'un an après avoir promis de rendre riche l'homme qui parviendra à mettre la bague au doigt de sa fille, Cecil Chao Sze-tsung a dû se rendre à l'évidence : sa stratégie est un échec total, malgré les 20 000 prétendants qui ont déposé leur candidature. Mais, loin de remettre en cause l'infaillibilité de son plan, le milliardaire a, contre toute attente, décidé d'augmenter la mise. Selon le journal malaisien Nanyang Siang Pau, le magnat propose désormais 95 millions d'euros en guise de « récompense » à l'homme qui saura séduire Gigi.

Au grand dam de cette dernière, qui a pourtant signifié à son père qu'aucun homme ne parviendrait à la détourner de son amour pour sa compagne. « Je pense que quel que soit le montant, l'offre de mon père ne me rendra pas capable de trouver un homme attirant. Si c'était le cas, je serais heureuse de me lier d'amitié avec cet homme s'il est prêt à faire une énorme donation à mon association de lutte contre la pauvreté, Foi en l'amour, et s'il ne voit pas d'inconvénient à ce que j'ai déjà une femme dans ma vie », a déclaré Gigi Chao au South China Morning Post.

De son côté, son père semble malgré tout s'être fait une raison : « Je ne la forcerai pas à se marier avec un homme, a-t-il précisé au Financial Times. Mais clairement, de mon point de vue, je préférerais qu'elle épouse un homme pour avoir des petits-enfants et leur léguer leur héritage. »

Fait amusant : Cecil Chao Sze-tsung, 77 ans, ne s'est lui-même jamais marié et est connu pour avoir partagé son lit avec des centaines de petites-amies et maîtresses. L'homme d'affaires se targue d'ailleurs d'avoir conquis près de 10 000 femmes tout au long de sa vie.