Qui est Cristeta Comerford, la cheffe qui va cuisiner pour le dîner Obama-Hollande ?

Qui est Cristeta Comerford, la cheffe qui va cuisiner pour le dîner Obama-Hollande ?
Qui est Cristeta Comerford, la cheffe qui va cuisiner pour le dîner Obama-Hollande ?
Dans cette photo : Barack Obama
Son nom ne vous dit sûrement rien. Pourtant, Cristeta Comerford a cuisiné pour les plus grands de ce monde puisqu'elle occupe depuis 2005 le poste de cheffe exécutive de la Maison Blanche. C'est à elle que revient la lourde tâche de cuisiner le dîner que dégusteront ce soir Barack Obama et François Hollande lors du dîner d'État organisé à la Maison Blanche.
A lire aussi


En France, François Hollande a Guillaume Gomez pour cuisiner des mets d'exception à l'Élysée. Aux États-Unis, c'est une femme qui a la lourde tâche de préparer des repas pour les chefs d'État reçus à la Maison Blanche. Son nom ? Cristeta Comerford. À seulement 51 ans, cette Américano-Philippine a réussi l'exploit d'être l'unique femme à avoir jamais accédé à la fonction suprême de cheffe exécutive de la Maison Blanche. Depuis 2005, c'est elle qui dirige la brigade présidentielle et cuisine pour Barack Obama, sa femme Michelle et leurs deux filles.

Une enfance à Manille

Pourtant, rien ne prédestinait Crestita Comerford à être un jour la première femme à diriger les prestigieuses cuisines de la Maison Blanche. Née aux Philippines en 1962, Cristeta grandit à Sampaloc, l'un des districts de Manille. Elle y effectue ses études secondaires scientifiques, avant de fréquenter l'Université des Philippines Diliman, où elle se spécialise en technologie alimentaire. Pourtant, Cristeta n'obtient jamais son diplôme : elle quitte les Philippines et donc l'université pour les États-Unis. Elle a alors 23 ans.

Exilée avec sa famille à Chicago, c'est là-bas que Cristeta débute sa formation à la cuisine. Elle est d'abord embauchée dans les cuisines de l'Hôtel Sheraton, à proximité de l'aéroport, avant de travailler au Hyatt Regency, un autre hôtel de luxe non loin de l'aéroport. Après quelques années passées à Chicago, puis six mois à Vienne, Cristeta Comerford emménage à Washington D.C., où elle obtient le poste de chef dans deux restaurants successifs.

C'est là qu'elle attire l'attention du chef Walter Scheib III, qui occupe le poste de chef exécutif de la Maison Blanche depuis un an. En 1995, elle rejoint sa brigade et cuisine alors pour les chefs d'État reçus par Bill Clinton, alors président des États-Unis.

La première femme à être nommée cheffe de la Maison Blanche

En août 2005, c'est la consécration : après la démission de Scheib en février, Comerford est nommée cheffe exécutive de la Maison Blanche. D'après les médias américains, c'est la Première dame d'alors, Laura Bush qui a convaincu son mari de la nommer à ce poste après un grand dîner préparé par Cristeta Comerford pour le Premier ministre indien Manmohan Singh. Elle devient alors la première femme, ainsi que la première Américaine issue de l'immigration, à occuper ce poste.

Dès lors, Cristeta Comerford ne bougera plus des cuisines de la Maison Blanche, même lorsqu'arrive Barack Obama à la présidence des États-Unis en janvier 2009. À son sujet, Michelle Obama, dont elle est proche, a déclaré : « Tout comme moi, elle est la mère d'une jeune fille [Danielle, ndlr], et je la remercie de partager notre point de vue sur l'importance d'une alimentation saine pour préserver la santé de toute la famille. »

Un dîner d'État gastronomique et healthy

Pour le dîner d'État organisé ce mardi soir à la Maison Blanche, Cristeta Comerford va suivre les préceptes du « bien manger » prônés par Michelle Obama. C'est d'ailleurs la First Lady qui a élaboré, en accord avec Cristeta, le menu. Celui-ci reflète les liens d'amitié entre la France et les États-Unis : en entrée, un caviar de l'Illinois, des œufs de caille de Pennsylvanie et un velouté de pommes de terre de New York, d'Idaho et de Californie. Suivront une salade composée des légumes cultivées dans le potager de Michelle Obama et une pièce de bœuf du Colorado, servie avec un « crisp » au bleu du Vermont, des champignons et des échalotes braisées. Enfin, le dessert a  été concocté par William Yosses, chef pâtissier de la Maison Blanche depuis huit ans. Les 350 convives auront la joie de déguster une ganache au chocolat de Hawaii, accompagnée d'une glace à la vanille de Pennsylvanie et de mandarines de Floride.