Atlético Madrid champion d’Espagne : les cinq moments clés de la saison

Atlético Madrid champion d’Espagne : les cinq moments clés de la saison
Atlético Madrid champion d’Espagne : les cinq moments clés de la saison
Dans cette photo : Alexis Sanchez
L’Atlético de Madrid a été sacré champion d’Espagne, samedi 17 mai en faisant match nul à Barcelone (1-1). Les hommes de Diego Simeone réalisent une saison presque parfaite. Retour sur cinq moments qui ont marqué la saison colchonera.
A lire aussi
Marie de Villepin dans Baikonur : le succès d'une "fille de" en cinq clés
cinéma
Marie de Villepin dans Baikonur : le succès d'une "fille...


1 - la Supercoupe d’Espagne

Certes ce trophée est remporté au final par le FC Barcelone mais montre pour la première fois que l’Atlético de Madrid va être un sérieux client pour la saison à venir. Après un match nul à domicile (1-1), les coéquipiers de Diego Costa font également un score de parité au Camp Nou (0-0). Invaincu face au grand Barça en deux matchs, l’Atlético de Madrid est sur le bon chemin. Les méthodes de Simeone vont être retenues parfaitement par ses joueurs. Koke, Gabi, Miranda ou encore Diego Costa seront les révélations de la saison.

2 – La victoire face au Real Madrid au Bernabeu

Le 28 septembre 2013, l’Atlético de Madrid, se rend au stade Santiago Bernabeu, l’antre des Merengue pour la septième journée de Liga. Jusqu’alors, les hommes de Diego Simeone sont invaincus après notamment des victoires très importantes à l’extérieur face à la Real Sociedad et au FC Séville. Ce match au Bernabeu est un récital de la part des Colchoneros qui dominent de la tête et des épaules leur meilleur ennemi. Diego Costa marque le seul but du match et place l’Atlético de Madrid en sérieux outsider pour remporter le championnat.

3 - Athletic Bilbao – Atlético de Madrid

Dans son nouveau stade de San Mamès, les Basques sont presque irrésistibles. A la 31e journée, une défaite des Colchoneros serait un énorme frein dans la course au titre. Après l’ouverture du score d’Iker Muniain en début de match, la difficulté est d'autant plus grande. L'Atlético se fait bouger. Mais la capacité de réaction des hommes de Simeone est impressionnante. Diego Costa et Koke permettent à l’Atléti de l’emporter. Un gros coup est frappé, dans un stade où ni le Barça ni le Real ne s’étaient imposés.

4 - Les victoires face à Milan et Chelsea en Ligue des champions

Sur la scène nationale, l’Atlético de Madrid est pris de plus en plus au sérieux, mais au rayon européen, l’équipe reste méconnue. Les duels face au Milan AC et Chelsea vont lui permettre de se révéler. Quatre matchs sans défaite, des leçons tactiques, notamment face au Chelsea de José Mourinho amènent l’Atlético de Madrid en finale de la plus prestigieuse des Coupes d’Europe. Le doublé est en marche.

5 - Le match nul à Barcelone

La tradition aurait voulu que l’Atlético de Madrid perde ce match. Réputés pour son côté « loser », les rojiblancos disposent de trois points d’avance sur le Barça avant de se déplacer en Catalogne. Une victoire du Barça et les blaugranas sont champions. Pourtant l’Atlético de Madrid avait eu l’opportunité à Levante et face à Malaga de tuer le suspense lors des journées précédentes. Au Camp Nou, après les blessures de Diego Costa et Arda Turan, Alexis Sanchez ouvre le score. On pense l’Atléti mal en point. C’était sans compter les huevos de l’équipe colchonera qui égalise par Godin. Un but qui permet  à l’Atlético de Madrid de remporter le titre.