Deux Femen s’enchaînent dans une cathédrale pour réclamer le droit à l’avortement

Deux Femen s’enchaînent dans une cathédrale  pour réclamer le droit à l’avortement
Deux Femen s’enchaînent dans une cathédrale pour réclamer le droit à l’avortement
Deux activistes des Femen se sont enchaînées à un crucifix dans la cathédrale de l’Almudena à Madrid, vendredi 13 juin. Elles revendiquent le droit à l’avortement libre des femmes. Les deux Femen ont été mises en examen.
A lire aussi
Présidentielles 2017 : les propositions des candidats pour les droits des femmes
News essentielles
Présidentielles 2017 : les propositions des candidats...


« Liberté pour avorter » était peint en noir sur le corps de deux activistes du mouvement des Femen qui se sont enchaînées à un crucifix sur l’autel de la cathédrale de l’Almudena de Madrid. Vétues d’une jupe noire et avec une couronne sur la tête, elles ont crié des slogans tels « L’avortement est sacré » et « Avortement illégal, nous prenons l’autel ».

Deux Femen enchaînées dans une cathédrale

Une dizaine de minutes après, elles ont été délogées par la Police, qui avait précédemment fermé la cathédrale. Elles ont été accusées de délit contre les sentiments religeux et profanation. Pour rappel, le gouvernement espagnol  a voté un projet de loi, supprimant le droit libre à l'avortement et imposant des contraintes drastiques pour le pratiquer.