Championnats d’Europe d’athlétisme : les quatre Françaises à suivre

Championnats d’Europe d’athlétisme : les quatre Françaises à suivre
Championnats d’Europe d’athlétisme : les quatre Françaises à suivre
L'été 2014 aura été riche en évènements sportifs : après le football, le tennis, le cyclisme et le rugby, place à l'athlétisme. En effet, les 22e championnats d'Europe de la discipline se sont ouverts ce mardi au stade du Letzigrund, à Zurich (Suisse) et se dérouleront jusqu'au 17 août. Parce que chaque rendez-vous international est l'occasion d'agiter le drapeau tricolore, découvrez quatre athlètes françaises à suivre absolument. Portraits.
A lire aussi

Cindy Billaud, double championne de France du 100 m haies

À 28 ans, Cindy Billaud fait figure de favorite de l'épreuve du 100 m haies dans ces championnats d'Europe d'athlétisme. Pourtant la jeune femme refuse ce statut. « Tant que je n'ai pas gagné, je ne suis pas la favorite. J'aurai deux courses dès mardi (aujourd'hui, ndlr), à des heures très éloignées (13h30 et 21h). Il va falloir que je m'adapte », expliquait la coureuse de l'US Créteil sur le site de la Fédération française d'athlétisme avant d'entrer dans la compétition. Pour la première course, le pari est gagné : Cindy Billaud s'est en effet qualifiée pour les demi-finales en début d'après-midi, en survolant la première série (12 sec 75/100e). « Mon but était de gagner. C'est une bonne piste, neuve. Maintenant, je vais aller manger et me reposer, gérer au maximum en attendant les demi-finales ce soir », a-t-elle réagi après sa performance. Pas de doute, la double-championne de France a désormais les deux pieds dans la compétition.



>> 24 heures pour donner au sport féminin la place qu'il mérite <<

Myriam Soumaré, sprinteuse et triple médaillée en 2010

« Je ne suis pas là pour faire la belle, pour tester, pour voir. Je ne suis pas dans un meeting, je suis dans un championnat. Le but, c'est de gagner, peu importe le palmarès ou les chronos des autres. » D'emblée, Myriam Soumaré donne le ton. À 27 ans, la sprinteuse n'est pas à Zurich pour faire de la figuration. Révélation française des championnats d'Europe en 2010, elle avait quitté Barcelone avec « l'or du 200m, l'argent du relais 4x100m et le bronze du 100 m », ainsi que le rappelle Le Parisien. Dans les colonnes du quotidien, elle n'a pas caché sa volonté de créer, comme il y a quatre ans, la surprise chez les Bleus. « Depuis Barcelone, je suis devenue une femme, j'ai mûri », signale-t-elle. À bon entendeur.


Éloyse Lesueur, championne du monde de saut en longueur en salle

6,85 mètres. C'est le bond qui, le 9 mars dernier à Sopot en Pologne, a permis à Éloyse Lesueur de décrocher la médaille d'or du championnat du monde en salle de saut en longueur. Quelques heures avant son exploit, la sportive de 25 ans avait confié au quotidien L'Équipe son état d'esprit : se faire plaisir. Une philosophie qui semble réussir à celle qui recevait là sa troisième médaille internationale, après avoir été sacrée championne d'Europe de la spécialité à Helsinki en 2012 et vice-championne d'Europe en salle en 2013. Souhaitons à l'athlète du club Saint Denis Émotion, qui figure d'ailleurs parmi les grandes chances de médailles de la France, de prendre encore plus de plaisir à Zurich et d'ajouter une nouvelle ligne à son palmarès déjà bien étoffé.

>> Laura Flessel, Céline Dumerc, Camille Muffat : 14 bonnes raisons de soutenir le sport féminin <<


Eloyse Lesueur médaillée d'or du saut en... par Globulerougeetbleu


Christelle Daunay, marathonienne et doyenne de la délégation tricolore

Christelle Daunay fera son entrée dans la compétition le 16 août. Lors de l'épreuve du marathon, cette coureuse de fond tentera de décrocher sa première médaille dans un grand championnat. Affiliée depuis 2005 au club de la SCO Sainte-Marguerite à Marseille, cette quadragénaire a mis son métier de kinésithérapeute entre parenthèses pour se consacrer entièrement à l'athlétisme. Une décision qui a porté ses fruits. Depuis six ans, elle ne cesse de monter en puissance. Après s'être qualifiée pour les Jeux olympiques de 2008 en battant, lors du marathon d'Osaka (10e), le record de France de la spécialité en 2h 28min 24s, elle a ensuite terminée 20e du marathon féminin des JO de Pékin. Puis, en 2013, la doyenne des Tricolores s'est classée 4e lors du marathon de New York. Prochaine étape : le podium à Zurich ?


Marathon de New York: Christelle Daunay au podium! par lmtvsarthe-wizdeo