DSK pourrait être libéré sur parole

DSK pourrait être libéré sur parole
DSK pourrait être libéré sur parole
Dans cette photo : Dominique Strauss-Kahn
Bloomberg TV vient d’annoncer que le procureur de New York acceptait de libérer Dominique Strauss-Kahn sur parole, suite aux nouveaux éléments mettant en cause la crédibilité de la plaignante Nafissatou Diallo. DSK pourrait être libéré cet après-midi.
A lire aussi
iPhone 6 : quel prix pourrait être adopté ?
apple
iPhone 6 : quel prix pourrait être adopté ?


D’après Bloomberg TV, le procureur de New York serait d’accord pour libérer sur parole Dominique Strauss-Kahn dès aujourd’hui, à l’issue de l’audience fixée à 17h30, heure française. En effet, le magistrat ne croirait plus aux allégations de la plaignante, décrédibilisée par son implication possible dans des histoires de vente de drogue et de blanchiment d'argent. Des écoutes téléphoniques auraient aussi révélé que le lendemain des faits, elle aurait contacté un trafiquant de drogue en prison pour lui demander si elle avait intérêt à poursuivre ses accusations contre DSK.
Ce matin, le New York Times affirmait que l’accusation était « sur le point de s'effondrer ». Dans un communiqué, le procureur a ensuite fait savoir que DSK comparaîtrait ce vendredi à 17h30 pour une audience imprévue.
Une source proche du bureau du procureur aurait même déclaré au New York Daily que l’affaire était « enterrée » et que sa fin était « prochaine ».
Du côté du PS, le porte-parole Benoît Hamon a affirmé que la suspension des primaires « n'était pas à l'ordre du jour », mais les candidatures restent ouvertes jusqu’au 13 juillet…

(Source : l’Express)
Crédit photo : IMF Photograph/Stephen Jaffe



VOIR AUSSI

Affaire DSK : la plaignante aurait menti, DSK doit comparaître
DSK : ses avocats contestent l’identification par la femme de chambre
DSK : ses premiers mots à la police lors de son arrestation
Primaires au PS : Guy Delcourt dénonce une organisation contestable

L’INFO MEMBRES

Affaire DSK : le frère de Nafissatou Diallo, la femme de chambre, s’est confié au JDD
Affaire DSK : les réactions d’Aubry, Hollande, Lang, Jospin et Borloo